gerard_jean-pierre_60-photo_mini.jpg

Jean-Pierre GÉRARD (60)

Une carrière dans l'industrie

 
Ancien élève de l’Ecole Polytechnique (promo 60)
Diplômé de l’école nationale supérieure du génie maritime
Diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris
Diplômé du centre de perfectionnement dans l’administration des affaires

 
Ingénieur en chef de l'armement (CR) génie maritime, Jean-Pierre Gérard a commencé sa carrière technique dans l'acoustique sous-marine à Paris puis à Brest.

 
Après avoir été rapporteur général de la commission de l'industrie du 7e plan, directeur des séminaires d'économie à l'ENA sur l'État et le système industriel privé, il devient en 1979, directeur de la branche cuivre et câbles de Thomson qui sera nationalisée.

 
Il fonde son groupe industriel Industries Micromécaniques Internationales (IMI) en 1987 et reprend une brillante PME technologique provinciale la société Cheval-Frères.

 
Également une expérience professorale avec des conférences de méthodes à Sciences-po et des séminaires de l'ENA… Il est aussi président du club des numéros un mondiaux français à l'exportation depuis 1989.

 
En 1994, Philippe Séguin alors président de l'assemblée nationale lui demande d'aller siéger au conseil de la politique monétaire de la Banque de France pendant six ans.

 
Après avoir repris la barre du groupe Industries Micromécaniques Internationales en 2001, il transmet la direction opérationnelle à son fils en 2008 tout en restant président du conseil de surveillance.

 
Au-delà de ses activités professionnelles directes, il a exercé de nombreuses fonctions collectives en relation avec ses différentes activités. Vice-président de la chambre syndicale du cuivre, président du syndicat de la mesure et de la régulation (Symecora), président du laboratoire national d'essais LNE, administrateur de la FIM et de la FIEE, puis enfin membre du conseil national de la métrologie. Membre du conseil de l’AX, président des Anciens Élèves du CPA.

Tous les articles :

Articles similaires:

    None Found