Hommage à nos camarades polytechniciennes disparues

Hommage à nos camarades polytechniciennes disparues

Dossier : TrajectoiresMagazine N°777 Septembre 2022
Par Jeanne LANTZ (09)

Dans notre imaginaire collectif, l’accès à Polytechnique pour une femme laisse a priori présager d’un avenir prometteur. La réalité montre que les polytechniciennes sont aux prises avec les mêmes épreuves de la vie communes à toutes les femmes. Nous avons donné la parole aux proches de ces polytechniciennes trop tôt disparues, pour rendre sobrement hommage à ces femmes frappées par des tragédies, atteintes de maladies physiques ou psychiques, toutes humaines derrière une intelligence brillante.

 

Nathalie Le Cam (X76), assassinée le 14 juillet 1978

par Françoise Honorat-Latour (X76) et Brigitte Le Cam

Après une enfance studieuse en Bretagne, elle fit une prépa à Louis-le-Grand et s’y passionna pour les mathématiques fondamentales, puis en 1975 renonça à l’ENS pour intégrer l’X en 1976. Elle disparut brutalement à l’âge de 21 ans en fin de 2e année, avant d’avoir décidé quelle voie future correspondrait à ses aspirations et ses valeurs.

 

Sophie Carlotti (X84), décédée le 10 décembre 1988

Sophie était une enfant chérie, une amie merveilleuse, une amoureuse passionnée, une grande sœur adorée. Elle aurait pu devenir statisticienne, lauréate de Top Chef ou diplomate ; elle aurait peut-être eu trois enfants, un jardin fleuri et un chien. Mais elle nous a quittés trop tôt, un matin blême de décembre. Elle avait 22 ans. Il nous reste son souvenir, et son sourire.

 

Karine Jacques-Antoine (X94), décédée le 28 novembre 2001

Par Maud Le Carpentier-Pawlowski (X94), Élodie Charbaut (X94) et Stéphanie Jung (X94)

Après une enfance et adolescence passées à la Réunion, une prépa suivie à Fermat à Toulouse, Karine a intégré l’X puis l’ENPC. Elle débutait sa carrière à Paris chez EDF. Elle appréciait particulièrement la philosophie, la spiritualité et le piano. Nous nous souviendrons toujours de son rire, sa présence gaie et tranquille, son regard pétillant.

 

Laurence Vandenhaute-Alavoine (X83), décédée le 24 avril 2002

Laurence commence sa carrière en participant au projet spatial Hermès. Elle rejoint ensuite Schneider Electric pour travailler à la sécurité nucléaire. Intransigeante dans son travail, elle gère la rénovation de plusieurs centrales nucléaires en Europe de l’Est. Disparue en avril 2002, elle laisse derrière elle son mari et ses trois filles.

Marie-Noëlle Carolle-Launay (X86), décédée le 27 mai 2005

Par Martine Gouriet (X86)

Corps des Télécommunications. Au sein de France Télécom, elle assure notamment l’installation des réseaux pour la Coupe du monde 1998. Maman de trois enfants, elle porte sur eux un regard bienveillant et admiratif. Elle laisse à tous le souvenir de sa simplicité, de sa gentillesse et de sa bonne humeur.

 

Caroline Aigle (X94), décédée le 21 août 2007

Par Marie Donato (X94)

Caroline courait. Vite, longtemps, loin… Caroline courait pour gagner. Sa curiosité immense, sa soif de découvrir ouvraient chaque jour devant elle des pistes nouvelles, qu’elle abordait en conquérante. Surprenante machine de guerre, mêlée à tant de blondeur et de sourires célestes, en laquelle battait un cœur immense, d’une fidélité indéfectible.

Lire aussi

 

Rose Dieng-Kuntz (X75), décédée le 30 juin 2008

Par Diane Dessalles-Martin (X76)

Prix Irène-Joliot-Curie. Première Africaine à l’X, seconde femme directrice scientifique à l’Inria, sa carrière se déroule à Sophia-Antipolis. Rose sait que la place de l’humain est fondamentale en intelligence artificielle. Elle n’élude pas le problème, elle choisit de le positionner comme condition primordiale à toute réflexion dans ce domaine.

Lire aussi

Céline Kruppa-Guillerey (X88), décédée le 2 mai 2010

Par Laurence Jacques (X88)

Femme de conviction, engagée professionnellement pour la protection de l’environnement en tant que directrice adjointe pour l’agriculture et la forêt à Belfort, engagée syndicalement pour la justice sociale au sein de la CFTC, animée d’une foi profonde et mère de 5 enfants, Céline était une personnalité exceptionnelle, féministe et moderne. Elle s’est éteinte, trop tôt, à 42 ans, à la suite d’un cancer du sein.

Lire aussi

 

Wanda Martel (X10), décédée le 17 juillet 2011

Par Philippine Rougevin-Bâville (X10), Julie-Anne Foucher (X10) et Lucas Sauquet (X10)

Wanda était cette amie unique, cet esprit libre et généreux qui continue de nous inspirer aujourd’hui. Sa force tranquille empreinte d’humilité forçait notre admiration. Nous retenons sa sérénité à toute épreuve, son amitié chaleureuse qui commandait en retour une sincérité et une authenticité absolues.

Lire aussi

 

Hommage à nos camarades polytechniciennes disparues © LAP1
De gauche à droite et de haut en bas : Claude-Marie Bunelle, Rose Dieng-Kuntz, Christine Fenouil-Ponthieu, Laurence Vandenhaute-Alavoine, Marie-Odile Giard-Albizzati, Nathalie Le Cam, Isabelle Kaan-Abecassis, Laurence Gellusseau. Illustration réalisée par Martine Lapierre (alias LAP1).

 

Isabelle Kaan-Abecassis (X80), décédée le 5 février 2015

Par Nathalie Derue (X80)

Isabelle était fidèle en amitié et avait un amour indéfectible pour les siens. Elle était très engagée professionnellement. Lorsque la maladie l’a emportée il y a sept ans, ses collègues de MMA ont souligné son sens de l’intérêt collectif et sa détermination qui, alors même qu’elle se battait contre la maladie, suscitaient leur admiration sincère.

 

Coline Poissonnier (X13), décédée le 25 février 2016

Par Pauline Emschwiller (X13), Juliette Alain (X13), Pierre Van de Velde (X13) et Benoît Guillermain (X13)

Au rugby, elle motivait les troupes ; elle filait explorer les souterrains juste après une soirée. Souvent perdue dans ses rêves, elle oubliait des cours, arrivait en retard. C’est normal, c’est Coline. Une amie fidèle au regard clair, douce et bienveillante. Juste avant son départ en 4A au Chili, elle est partie.

Lire aussi 

 

Marie-Alice Jay-Merle (X87), décédée le 19 mars 2016

Par Philippe Merle (X86)

S’orientant d’abord vers une thèse sur l’insertion des jeunes, Marie-Alice passe rapidement à la pratique de leur formation, en devenant professeur agrégé de mathématiques, au collège ou au lycée au gré des mutations. Nos cinq enfants ont toujours été au cœur de son engagement rayonnant la joie de vivre et l’ouverture. Merci pour vingt-cinq ans de vie commune !

 

Christine Fenouil-Ponthieu (X84), décédée le 5 décembre 2016

Par Laurent Ponthieu (X83)

Christine était passionnée de voile. La lumière et le grand air de la Méditerranée représentent l’intégrité et l’énergie qui la caractérisaient si bien. Cultivée d’art et de sciences, attachée à la vérité, elle a transmis de belles valeurs à ses trois enfants.

Voir ses articles

 

Claude Marie Bunelle (X50), décédée le 22 juin 2019

Première femme trans à Polytechnique, Claude Marie Bunelle a fait toute sa carrière dans le corps des Télécoms. Elle était connue pour être une grande technicienne. Elle a en particulier aidé à capturer les ravisseurs du baron Empain. Elle a milité pour les droits des transgenres et a changé son état civil en 1984, devenant ainsi la plus ancienne polytechnicienne.

 

Mallory Rollin-Baillif (X98), décédée le 6 septembre 2019

Par Hélène Durand (X98)

Mallory opte pour les sciences de la vie, humaines et sociales et oriente progressivement et librement sa carrière vers l’humain : du marketing à la stratégie puis la créativité. Elle crée son entreprise à 35 ans et se diplôme en Ennéagramme à 41 ans, quand une crise cardiaque l’emporte après avoir donné naissance et aimé à l’infini Lisa et Gaëtan.

Lire aussi

 

Marie-Odile Giard-Albizzati (X77), décédée le 21 avril 2020

Par Alain Albizzati (X77)

Maître de conférences à Assas, elle était très appréciée de ses étudiants. Souriante, bienveillante, profondément engagée auprès de sa famille et de ses amis avec qui elle partageait ses passions, comme la montagne qu’elle parcourait avec eux, été et hiver. Elle était fière d’être une des premières polytechniciennes ayant eu une fille à l’X. Elle a toujours fait rayonner autour d’elle son amour de la vie.

 

Laurence Gellusseau (X81), décédée le 21 juillet 2021

Par Mireille Betermier (X81), Anne de Chastenet d’Esterre (X81) et Françoise Millecam (X81)

Membre active de la Kès 81, Laurence a animé et soudé notre promotion bien au-delà des deux ans sur le plateau. Après l’Ensae, son tempérament fougueux et engagé fut son guide. Laurence est partie en juillet 2021, l’année des 40 ans de notre promo. Nous conservons le souvenir ému de son grand cœur, son sourire lumineux, son rire inimitable et sa joie de vivre.

Commentaire

Ajouter un commentaire

Fazal Majidrépondre
9 septembre 2022 à 20 h 58 min

Aussi Bénédicte Herbinet (X89), décédée le 11 avril 2022.

Répondre