Mallory ROLLIN (98)

Trois témoignages :

Dossier : X-SHS : l’homme au cœur des sciencesMagazine N°689 Novembre 2013Par : Mallory ROLLIN (98), Jean-Luc ARNOULT (91) et Patrick LIOT (73)

Prendre du recul

Prendre du recul

Entre une actualité bien morose, des entreprises soumises au diktat de la performance qui laisse peu de place à l'humain, un métier très prenant, il est difficile de ne pas céder à la sinistrose ambiante et de sortir la tête de l'eau. Participer à X-SHS me permet de prendre du recul sur la société, de mieux comprendre ses enjeux, ses mécanismes et toutes les opportunités qui s'y dessinent. Ces réflexions sont un enrichissement personnel et professionnel précieux.

Mallory Rollin (98)
 


ARNOULT Jean-Luc (91)Un lieu de découverte

Quinze ans d’expériences opérationnelles en entreprise m’ont permis de prendre conscience des limites des approches rationnelles topdown. L’énergie de l’adaptation des entreprises à leur environnement est d’abord en elles, ce qui suppose de nouvelles approches managériales. Pour la communauté polytechnicienne, X-SHS constitue un des lieux de découverte, d’apprentissage, de rencontres et d’ouverture aux savoirs nécessaires à de nouvelles approches.

Jean-Luc Arnoult (91)
 


LIOT Patrick (73) Intégrer le facteur humain

J’ai vécu la difficulté de prendre du recul et de savoir intégrer le facteur humain dans le pilotage d’activité. Cela m’a conduit à intégrer dans ma pratique des concepts et modèles très pertinents venant des sciences humaines et largement ignorés dans le monde de l’entreprise en France. Le groupe X-SHS me permet d’élargir ma perspective sur ces sujets.

Patrick Liot (73)

Poster un commentaire