Portrait ANNE-SOPHIE PASTEL-DUBANTON (88)

Une planète plus fraternelle

Dossier : TrajectoiresMagazine N°718
Par Pierre LASZLO

Très active à l’École, Anne-Sophie débute pendant six ans à un poste confortable dans une entreprise connue. Mais l’envie d’entreprendre la tenaille et au moment ou elle attend son premier enfant, découvrant le manque de sites sur les jeunes mamans, elle lance avec son mari Auféminin.com qui a eu le succès que l’on connait. Introduction en bourse en 2000, vente en 2007. Elle peut désormais inventer sa propre existence.

 

Depuis Palaiseau entrevoyait-elle déjà un horizon hors sciences ? Son véritable génie d’entreprise, création et gestion, lui apportera, encore toute jeune, plus que de la visibilité, une célébrité.

Puis, fortune faite, elle pourra écouter son altruisme et fonder une ONG (Ré-Unir) visant une planète plus fraternelle.

Ce qu’elle tient de ses parents ? « Le respect des personnes a toujours été quelque chose de très important ainsi que l’honnêteté ou une certaine droiture d’esprit. Aussi la curiosité, le goût d’apprendre, l’enthousiasme et la douceur. »

Ce qu’elle tient des États- Unis ? « Nous avons encore eu la chance d’y vivre quelques années, ce qui m’a familiarisée avec cette culture très optimiste et directe dans laquelle je me sens bien. »

LA MER, ESSENTIELLE

Et l’École ? « Ce que j’ai beaucoup aimé en entrant à l’X a été la possibilité de me lancer dans des activités ou passions et de le faire à un niveau professionnel. Cela m’a donné des ailes. J’ai été très gâtée tout au long de ma scolarité.


Dessin : Laurent Simon

Toutefois, ce que j’ai le plus apprécié, ce sont les occasions de sortir du cadre, d’élargir radicalement ma perspective. J’ai beaucoup aimé me plonger dans les arts et la sculpture quand je suis entrée à l’X. »

Le sport ? « L’équipe de volley-ball à l’École. J’ai aussi été très active dans l’équipe qui faisait le tour de France à la voile. »

Elle fit son service militaire à bord d’un pétrolier ravitailleur. La mer lui est essentielle.

LA PASSION D’ENTREPRENDRE

Après l’École, l’École des ponts l’accueillit. « L’enseignement basé sur l’étude de cas, la participation active et le travail en équipe du MBA des Ponts m’ont énormément inspirée. »

De 1993 à 1999, elle occupe un poste confortable chez Carnaud Metalbox.

Mais qui lui laissa une insatisfaction, elle se savait capable de bien davantage. Car elle a la passion d’entreprendre : l’imagination du créneau innovant ; l’audace de la prise de risques bien mesurée ; l’énergie à dénicher les bons investisseurs ; la gestion d’un œil avisé et panoramique.

Bâtir une start-up ? En 1999, « je me suis lancée avec mon mari, Marc-Antoine Dubanton (88), X-Ponts, dans la création d’entreprise. Et cela a été une expérience exceptionnelle.

Toute l’énergie était canalisée vers le développement de l’entreprise et avec une très belle équipe nous avons déplacé des montagnes. » L’idée d’Auféminin.com est née en même temps que son premier enfant.

Le manque de sites sur les jeunes mamans poussa Anne-Sophie Pastel à créer un site dédié aux femmes. Marc-Antoine Dubanton, passionné de musique et d’informatique, prit en charge les aspects les plus techniques.

UNE RÉUSSITE ÉCLATANTE

Introduit en Bourse dès le 20 juillet 2000, Auféminin. com est une start-up d’une éclatante réussite : Auféminin.com se décline désormais à l’international, avec notamment sofeminine.com.

Le groupe fut finalement cédé en 2007 à Axel Springer. Anne- Sophie et son mari sortirent de cette aventure transformés.

Elle s’est donné la formation et le coaching comme métier, apportant à d’autres sa science d’entrepreneure.

INVENTER SA PROPRE EXISTENCE

Pour elle, la lecture est une expérience singulière, proprement vitale, dans sa triple dimension : acquérir une information, éprouver une émotion et, principalement, rencontrer une personne, l’auteur du livre.

Des livres ont ainsi jalonné son parcours, une voie nouvelle qu’il lui échoit de faire sienne – car comme bien d’autres dont je présente ici le portrait, elle invente sans cesse sa propre existence.

À l’ère d’Internet, elle vit que, loin d’être seulement révolutionnaire dans l’accès à l’information, la télématique avait aussi un potentiel émotionnel. Elle se prête à la réflexion sur soi, sur l’être-au-monde.

EN PLEINE CONSCIENCE

Via des livres de Mark Williams, de Jon Kabat-Zinn et de Chade-Meng Tan, elle découvrit les pratiques de pleine conscience : « Passionnée par l’exploration de la façon dont notre esprit fonctionne et par sa découverte expérientielle à travers la méditation, j’ai plongé dans la pratique et l’apprentissage de ce domaine pendant les années qui ont suivi, avec l’envie de partager ses bienfaits. »

Né il y a plus de 2 500 ans et validé par les acquis récents des neurosciences, cet ensemble de pratiques vise à améliorer l’attention, la conscience et la maîtrise de soi-même. Comme l’écrivit Simone Weil, « l’attention est un don de Dieu ».

Jeune femme dynamique, élancée et sportive, souriante, elle vit à Lisbonne : « J’apprécie la beauté et une certaine douceur de vivre. La lumière est splendide, la nature est superbe. Les Lisboètes sont très agréables. Tout est facile et fluide. Il n’y a pas à lutter. »

Bref, une personnalité exceptionnelle, qui marque notre temps.

 

Aufeminin.com

Poster un commentaire