Exprimer des pensées et non des humeurs

Dossier : X-Sursaut : exprimer des penséesMagazine N°639 Novembre 2008
Par Jean-Marc DANIEL (74)
«Je veux chercher si, dans l’ordre civil, il peut y avoir quelque règle d’administration légitime et sûre.»

«Je veux chercher si, dans l’ordre civil, il peut y avoir quelque règle d’administration légitime et sûre.»
Jean-Jacques Rousseau, pastel de Maurice Quentin de La Tour, 1753.

Jean-Jacques Rousseau, l'immortel auteur du Contrat social, est bel et bien mort un beau jour de juillet 1778. Oui, mais quel jour au juste ? Si vous souhaitez des données plus précises, n'allez surtout pas vous recueillir sur sa tombe, au Panthéon, la date est fausse. Jean-Marc Daniel, disciple lointain de Jean-Jacques, n'en décolère pas. C'est qu'il ne supporte pas l'à-peu-près, fut-il gravé dans le marbre.

Adepte, comme son modèle, de la " provocation raisonnable ", professeur d'économie, éditorialiste pour le compte d'un grand quotidien national, chroniqueur d'un débat radiophonique hebdomadaire, il trouve encore le temps d'assurer la rédaction en chef de Sociétal, l'éminente revue de l'Institut de l'entreprise. Sommité de l'économie, mais sans prétention outrageuse (" Je pérore avec le confort de l'anarchiste ") il était donc tout désigné pour reprendre, il y a quelques mois, les rênes du groupe X-Sursaut que lui tendait son prédécesseur, Hubert Lévy-Lambert (53). 

De la crise au sursaut

Mais qu'est-ce donc que X-Sursaut ? Il faut remonter à 1929 et à la création d'X-Crise. Un groupe de polytechniciens s'était alors réuni sous ce nom " pour proposer des solutions au grand problème de l'époque, relancer l'économie française ". Le programme économique concocté par le groupe avant 1936 n'aboutira jamais, " miné par des dissensions internes et quelques appétits politiques qui se sont fourvoyés ".

Il y a quelques années, rappelle Jean-Marc Daniel, " Hubert Lévy-Lambert a repris l'idée initiale : les polytechniciens peuvent-ils donner à nos dirigeants politiques un diagnostic pertinent de la situation et des orientations à prendre ? " C'est de là que sont issus, par exemple, quelques dossiers remarqués qui ont ces derniers mois fait le miel de La Jaune et la Rouge1.

Daniel, de 9 à 10
Le mardi, de neuf heures à dix heures, Jean-Marc Daniel et ses complices, André Lévy-Lang (56) et Alain Madelin commentent à leur façon sur BFM l’actualité économique du jour, répondant à Stéphane Soumier, un journaliste économique de renom.
Au « charme du direct » s’ajoutent les réactions de fidèles internautes.
Qui suit l’émission ?
«Les étudiants, les retraités et surtout les cadres qui rejoignent leur bureau après leur premier rendez-vous de travail du matin.» 

Mais, comme l'exprimait dans un de ces dossiers Michel Camdessus, gouverneur honoraire de la Banque de France (" le sursaut, et après ? ") jusqu'où faut-il aller ? C'est que les avis sont partagés, au sein même du groupe. " Qui sommes-nous donc pour prétendre connaître les bonnes solutions ? " se demandent certains, avec l'humilité caractéristique du polytechnicien. " Un homme intelligent n'est-il pas susceptible de se fourvoyer ? " s'inquiètent d'autres, reprenant l'expression de John Stuart Mill, l'un des chantres du libéralisme.

Pour Jean-Marc Daniel, " il faut revenir à la logique de départ. Que peut-on proposer aux politiques à l'échéance des élections de 2012 ? Nous ne voulons soutenir personne en particulier, mais arriver avec des propositions réfléchies. "

 

X-SURSAUT
Président : Jean-Marc Daniel (74)

contact@x-sursaut.polytechnique.org

On peut joindre X-Sursaut par l'intermédiaire du site. On trouve sur le site en particulier l'annonce des réunions à venir et des résumés des réunions précédentes

Le Bureau
Président : Jean-Marc Daniel (74)
Président d'honneur fondateur : Hubert Lévy-Lambert (53)
Secrétaire général : Raoul de Saint-Venant (73)

Jean-Marc Daniel, 54 ans, 3 enfants, est administrateur de l’Insee. Plusieurs fois membre de cabinets ministériels, chercheur et enseignant, il est aujourd’hui professeur d’économie à l’École supérieure de commerce de Paris – École des affaires de Paris (ESCP-EAP) et à l’École des mines. Chroniqueur au Monde, il rédige articles, éditoriaux, interviews de personnalités du monde économique.
Rédacteur en chef de Sociétal, il anime à ce titre sur BFM une émission dans le cadre du «Good morning business » (voir encadré).


Échéance 2012

Voilà donc l'échéance que se fixe le groupe X-Sursaut : 2012.

D'ici là, toutes les bonnes volontés sont requises. Il suffit d'adhérer, pour la somme modique de 20 euros, destinée à couvrir les frais exceptionnels (accueil de conférenciers éminents), sachant que les petits-déjeuners et le Colloque sont payants. Ensuite, il ne reste qu'à apporter des idées et travailler aux côtés des 300 membres actuels.

Un programme d'information et de débats, instauré ces derniers mois, devrait allécher les protagonistes. " Nous organisons une fois par mois, à la Maison des X, un petit-déjeuner débat, qui regroupe quelques dizaines d'auditeurs autour d'une personnalité de renom (par exemple Christian Marchal sur " la démographie " ou Jacques Mistral sur " l'euro fort "). Une fois par an, notre Colloque s'ouvre à un auditoire plus large. Le dernier, sous forme de combat feutré, a opposé " utopistes " et " réalistes " sur six thèmes d'actualité2. Nous allons en tirer un livre.

" Mais au fait, Jean-Jacques, quel jour est-il mort au juste ? Le 2 juillet 1778, à Ermenonville.

Propos recueillis par Jean-Marc Chabanas (58)

 

1. « Le sursaut » (JR 619, novembre 2006 et  621, janvier 2007) ;
« Santé, l’inéluctable  révolution » (JR 630, décembre 2007) ;
« La  médecine, à quel prix ? » (JR 633, mars 2008). 2. « Des utopistes très réalistes » (JR 632, février 2008).

Poster un commentaire