Conduite des programmes aéronautiques : revenons aux fondamentaux

Dossier : AéronautiqueMagazine N°660 Décembre 2010
Par Laurent GIOVACHINI (80)
Par Nicolas BEAUGRAND (94)

Retards et surcoûts Si les calendriers des programmes aéronautiques civils (A 380, B 787) glissent en moyenne de plus de deux ans, les dérives affectant les programmes militaires (F 35 JSF, A 400 M, NH 90) atteignent fréquemment quatre ou cinq ans. Aux surcoûts de développement et d'industrialisation s'ajoute une augmentation significative des coûts de…

Connectez-vous pour lire la suite.
Se connecter S’enregistrer