« Allons voir si le vin est bon »

Dossier : X-Vinicole : au rendez-vous des gourmetsMagazine N°668 Octobre 2011
Par Patrice COLLET (65)

Entre Rhône et Saône

Le Salon lyonnais se déroulera cette année le 5 novembre prochain au Cercle mixte de Lyon. Nous l'avons organisé successivement à la Brasserie Georges, célèbre établissement lyonnais, puis au cercle des officiers et, enfin, dans les locaux d'une école d'agriculture grâce à l'aide d'un camarade lyonnais. Ce Salon regroupe une quinzaine d'exposants. Nous l'organisons avec le soutien actif du Groupe lyonnais des X (GLAX) et de l'URISF.

Pour participer aux activités du groupe X-Vinicole, il suffit de s'inscrire sur la liste de diffusion (plus de quatre cents membres à l'heure actuelle). Les manifestations sont annoncées une fois par mois sur la lettre de polytechnique.org et rappelées en temps opportun par un courriel personnel. On peut aussi devenir membre moyennant une petite cotisation annuelle.

Deux Salons annuels

Quelles sont les manifestations ?

" Elles sont de deux sortes, rappelle le président Patrice Collet (65). D'abord les salons annuels, le traditionnel Salon de Paris et le Salon de Lyon, plus récent. Ensuite, des manifestations individuelles, au nombre de cinq ou six par an.

"Le Salon parisien, qui s'est tenu en mars dernier à la Maison des X, était le vingt et unième du nom. "Il ne comptait pas moins de vingt-six exposants, représentant quinze régions vinicoles. À l'origine, ces salons n'avaient pour but que la dégustation et la prise de commandes.

Maintenant, on vend aussi aux amateurs quelques caisses ou quelques bouteilles, ou bien l'on prend des commandes. Sans parler de prix d'amis, le camarade client bénéficie, en général, de prix intéressants. Les camarades qui le souhaitent peuvent aussi déjeuner à la Maison des X en accompagnant leur repas du vin d'un des exposants.

"Mais l'important, ce sont surtout les rencontres et l'ambiance très amicale de ce Salon et de toutes les activités d'X-Vinicole."

Six manifestations

"Quant aux manifestations individuelles, elles consistent à partager des expériences ou à intéresser des amateurs, en se limitant à une trentaine de personnes. On se réunit autour d'un vin, ou bien d'un assemblage vin-repas. On se lance dans des aventures gustatives ou des soirées d'ambiance régionales. Elles sont organisées et prises en charge par un des producteurs du groupe avec le soutien du camarade Jean Perrin, qui s'apprête à passer le flambeau au camarade Bruno Van Parys (71).

"Au chapitre des expériences, il faut rappeler qu'à l'origine une majorité des vignerons polytechniciens entraient dans l'activité vinicole par héritage d'affaires de famille. Maintenant, ils n'hésitent plus à se lancer. Un camarade nous a raconté, lors d'une de nos manifestations individuelles, l'histoire fort intéressante de son entrée dans le monde viticole par l'acquisition d'une propriété dans le Bordelais."

" Cet intérêt croissant pour le monde du vin fait que les producteurs polytechniciens voient leur nombre croître, et en conséquence celui des candidats à participer à nos salons."

 

Patrice COLLET (65)

X-VINICOLE

Président : Patrice Collet (65)
Vice-président : Jean Perrin (50)
Trésorier : Christophe Lanson (86)
Secrétaire général : Jean-Marc Nony (79)

 

Courriel : x-vinicole@maisondesx.com
Inscriptions : http://www.polytechnique.org

 

Patrice Collet (65), 65 ans, est un ancien de France Télécom. Copropriétaire avec ses frères et sœurs d’une propriété à Chénas (Rhône), lieu de production du célèbre moulin-à-vent, il contribue à la commercialisation du vin familial, entre deux séminaires de formation sur les télécoms.

Un pas vers l'œnologie

Quels sont les rapports avec le nouveau groupe X-Œnologie ?

"Nous sommes entrés en rapport et nous travaillons ensemble, affirme Patrice Collet. Leur approche est différente et complémentaire : ils cherchent à connaître les terroirs, les cépages, les produits qui en sont issus, l'adéquation des cépages aux terroirs, et à connaître et reconnaître les différents vins. Ils cherchent aussi à rencontrer des producteurs qui peuvent parler de leur façon de travailler. Avec X- Œnologie et des groupes d'œnologie d'associations d'anciens élèves d'autres écoles, nous préparons des rencontres œnophiles qui regrouperont sur un même lieu des conférences œnologiques et des producteurs qui feront déguster leurs produits. La première édition est prévue pour le 20 novembre 2011.

D'autres pôles d'intérêt pour les vins existent : le binet Œnologie à l'École et le groupe œnologie du GPX : depuis trois ans maintenant, nous accueillons ce dernier à notre Salon de Paris pour qu'il puisse faire connaître son activité."

" L'important, c'est que tout le monde aime le vin."

Propos recueillis par Jean-Marc Chabanas

 

Deux numéros de La Jaune et la Rouge

La Jaune et la Rouge numéro 410Décembre 1985 La Jaune et la Rouge numéro 612Février 2006

Publié en décembre 1985, le numéro spécial sur le vin intitulé «Le blanc et le rouge» peut être considéré comme l’acte fondateur du groupe X-Vinicole.
«C’était, écrivait Claude Gondard (65) vingt ans plus tard, l’époque où le vin français tirait les dividendes d’une politique d’amélioration de la qualité. Les vins d’Appellation d’origine contrôlée (AOC), à la française, apparaissaient définitivement, de droit divin, comme les meilleurs nectars de la planète. Cet excellent numéro, à la fois encyclopédique et historique, poétique et humoristique, est à l’image de cette euphorie.
«Le contexte a bien changé, ajoutait-il, en préfaçant le numéro de février 2006, intitulé cette fois “ Le bleu, le blanc et le rouge”. Attaqués par des concurrents qui ne se contentent plus des seuls vins de consommation courante ou de moyenne gamme, les vins français voient également leurs positions contestées dans le haut de gamme. Cette analyse pessimiste doit être tempérée : force est de constater que la crise ne frappe pas tous les producteurs. La Champagne fait notoirement exception. Dans toutes les régions, les exploitations, coopératives ou maisons de négoce qui ont su fidéliser leur clientèle par une politique de qualité intransigeante ne connaissent pas non plus de crise.

Poster un commentaire