Une réforme responsable de notre système de santé

Dossier : La Santé, l'inéluctable révolutionMagazine N°630
Par Roselyne BACHELOT

Notre système de santé se situe aujourd'hui à la croisée des chemins. L'heure est venue de faire un pas dans la bonne direction pour négocier le virage que les Français attendent. Pour parvenir à ces fins, il n'y a qu'une seule méthode : celle d'une réforme responsable et équilibrée, qui garantisse à nos concitoyens la possibilité effective de bénéficier, en toute sécurité, de soins de qualité.

 

Nous devons apporter, sans délai, des réponses concrètes aux préoccupations des Français qui comptent sur nous pour agir aujourd'hui de telle sorte que demain, nous disposions des moyens permettant de satisfaire les besoins de santé d'une population dont l'espérance de vie s'accroît.

Ce dossier spécial collectif de La Jaune et la Rouge pose, avec une remarquable clarté, les questions auxquelles le décideur public doit désormais répondre :

Quels sont les défis du système de santé ?
Quelle nouvelle organisation médicale demain pour la prise en charge des malades ?
Quel nouveau scénario technique et économique pour la médecine du XXIe siècle ?
La médecine du XXIe siècle sera-t-elle curative ou préventive ?
Que sera la nouvelle assurance-maladie ?

Les réponses qu'il convient d'apporter ne tiennent pas en quelques formules toutes faites. Il n'existe pas, en la matière, de vérité révélée. L'importance des enjeux requiert plutôt l'implication responsable de tous.
Ainsi, améliorer l'efficience de notre système de soins ne se décrète pas. Cette entreprise suppose plutôt la participation active des personnels et des soignants. Si nous voulons, en effet, que la logique d'efficience l'emporte sur la froide et stérile mécanique comptable, il nous faudra compter toujours davantage sur ceux qui, au jour le jour, font vivre le système.

De même, si nous voulons élaborer une politique de prévention innovante qui protège les individus sans les déresponsabiliser, alors il faudra s'appuyer, tout en les accompagnant, sur quelques mutations profondes du corps social.

Pour être en mesure de consolider dans ses fondements, et pour longtemps, l'édifice de soins qui nous a été légué en partage, nous devons faire collectivement la preuve de notre sens des responsabilités.

Pour être au rendez-vous, il sera nécessaire de regarder loin devant.

Parce que nous sentons bien qu'il faut dorénavant, en vertu du principe de solidarité entre les générations, consolider notre édifice de soins et sans doute aussi repenser sa configuration, notre politique de santé publique devra nécessairement être animée par une véritable ambition prospective.

Poster un commentaire