Page de publicité pour le programme Vitality de Generali

Un programme de e-santé au service du bien-être des salariés

Dossier : Dossier FFEMagazine N°731 Janvier 2018
Par Claire LASVERGNAS (86)

En quoi consiste ce programme ? Quels en sont les partenaires ?

Il s’agit d’un service de prévention destiné à améliorer le bien-être des salariés volontaires à travers le suivi d’objectifs à atteindre en termes d’activité physique, de nutrition, et de suivi médical.

Le programme permet d’acquérir des points offrant des récompenses jusqu’à plusieurs centaines d’euros et 30 % à 40 % de rabais chez nos partenaires Auchan, Garmin, Weight Watchers, Décathlon, Sephora, FNAC, Club Med, Look voyages ou Transat.

Le système étant déclaratif, la première étape consiste à remplir un questionnaire détaillé (santé, alimentation, activité physique, addiction, etc.) qui établit un diagnostic proposant 5 parcours médicaux d’amélioration sur le poids, la tension, la glycémie, l’activité physique, et le cholestérol. Il existe aussi des parcours libres, où l’activité courante se déclare spontanément grâce aux outils connectés (nombre de pas par jour, achats alimentaires, suivi médical).

Les points sont acquis chaque jour respectivement par tiers entre l’activité physique, la nutrition et le suivi médical. Plus le salarié est impliqué et assidu, plus il cumule de points, plus son statut s’élève et plus il accède aux récompenses offertes par nos partenaires.

En quoi est-il différent d’un programme de prévention classique ?

Notre système de récompense crée la différence : avoir des rabais dès l’origine et faire un effort continu pour les conserver dans la durée participe à l’émulation à long terme.

En fonction de votre état de santé, l’algorithme calcule les efforts déjà faits, ceux restant à faire, définit un parcours personnalisé, calcule les points et les rabais.

C’est l’atout du programme et le secret de l’algorithme de la société Discovery, acquis grâce à plus de 25 ans d’expérience dans le monde entier, décliné en France par Generali à l’aide d’experts, en se fondant sur les données de santé et modes de vie locaux.

Quel est l’apport des objets connectés ?

Les objets connectés permettent de concentrer les efforts sur la prévention et non sur le reporting. De nombreuses applications permettent de suivre très facilement l’activité physique, et une application spécifique a été développée avec Auchan pour les achats alimentaires.

Conformément à la nouvelle réglementation européenne de protection des données, nous garantissons la confidentialité des données, qui ne sont utilisées que dans l’objectif pour lequel la personne a donné son consentement : l’amélioration de son état de santé global.

Ni l’assureur de prévoyance ou de santé collective, ni l’employeur n’ont accès aux données individuelles de santé des salariés.

Quel succès rencontrez-vous auprès des entreprises et de leurs salariés après un an ?

Pour les employeurs, adhérer à ce programme permet d’accroître la productivité des salariés, de réduire l’absentéisme et d’offrir une marque employeur attractive, combinant high-tech et produit bien-être.

Les salariés quant à eux sont en meilleure forme, et bénéficient en outre de rabais immédiatement accessibles. Nous avons aujourd’hui 2000 entreprises engagées dans le programme, qui emploient au total 40 000 salariés.

Nous travaillons à installer ce service en entreprise, c’est-à-dire à « engager » le plus possible de salariés au sein d’une entreprise adhérente, sur la base du volontariat.

Notre objectif est de contribuer à faire évoluer les comportements vers une plus grande appropriation individuelle de la santé par les salariés, en les incitant à recourir systématiquement à une médecine préventive.
 

Poster un commentaire