Un attachement mutuel

Dossier : ÉditorialMagazine N°715 Mai 2016
Par Bruno ANGLES (84)

Les récents débats au sujet de l'École ont montré l'attachement fort de la communauté polytechnicienne comme du ministère de la Défense à sa tutelle militaire. Cela oblige bien à donner le meilleur de soi-même au service de la nation,

La Jaune et la Rouge consacre ce mois-ci son dossier à la défense. Le débat sur la révision du plan stratégique de l’X, qui s’est déroulé au deuxième semestre 2015, a été l’occasion de réaffirmer l’attachement extrêmement fort de l’ensemble de la communauté polytechnicienne à la tutelle défense.

J’ai pu constater que la réciproque est vraie : le ministre de la Défense, son directeur de cabinet, le délégué général pour l’Armement, le grand chancelier de la Légion d’honneur, les différents représentants du ministère de la Défense au Conseil d’administration de notre École démontrent régulièrement, par leurs déclarations publiques, dans des échanges privés mais surtout par leurs actes, leur attachement au statut militaire de l’X, la fierté qu’ils ont d’en avoir la tutelle et leur détermination à l’accompagner dans ses évolutions, en conjuguant tradition et modernité.

Cet attachement mutuel oblige réciproquement la communauté polytechnicienne et celle de la défense à donner, en toute occasion et en toutes circonstances, le meilleur d’elles-mêmes au bénéfice l’une de l’autre et surtout au service de la nation, comme l’a réaffirmé le ministre dans sa lettre de mission.

Le Bal de l’X du 15 avril a été une magnifique occasion de célébrer cet attachement réciproque. Le Quadrille des Lanciers, dansé par les élèves sur la Musique de la Garde républicaine, en est le symbole parfait. La cantatrice américaine Nadine Sierra, qui a enchanté le public, m’a confié avoir découvert ce moment unique avec émerveillement et son envie de revenir.

Ce numéro de mai est traditionnellement distribué à l’ensemble des adhérents de l'AX. J’en profite pour encourager les camarades qui ne sont pas encore abonnés à le faire dès maintenant.
 

 

Poster un commentaire