Faire vivre nos traditions et regarder vers l’avenir

Dossier : ÉditorialMagazine N°726 Juin/Juillet 2017
Par Bruno ANGLES (84)

Hono­rer nos anciens, c’est faire vivre les tra­di­tions qu’ils nous ont trans­mises. Dans ce sens le Bal de l’X du 19 mai a été un grand suc­cès. Pour l’a­ve­nir l’AX, a pris contact avec le nou­vel exé­cu­tif, pour l’assurer de notre sou­tien dans la mise en œuvre du Contrat d’objectifs et de per­for­mance de l’École polytechnique. 

Le 21 avril der­nier, à 10 h 30, j’étais à Sur­esnes, dans l’église du Cœur-Imma­cu­lé-de-Marie, pour rendre, au nom de la com­mu­nau­té poly­tech­ni­cienne, un der­nier hom­mage à Mar­cel Rou­let. Mar­cel était un grand poly­tech­ni­cien. Pre­mier pré­sident de France Télé­com, pré­sident de Thom­son, il était grand offi­cier de la Légion d’honneur et com­man­deur de l’ordre natio­nal du Mérite. 

Lors du petit-déjeu­ner poly­tech­ni­cien du 18 avril à l’hôtel de Brienne avec Jean-Yves Le Drian, comme lors du Conseil de l’AX du 24 avril, nous avons res­pec­té une minute de silence à la mémoire de notre cama­rade qui était aus­si pré­sident d’honneur de l’AX, qu’il avait pré­si­dée de 1994 à 1998. Je remer­cie Michel Huet, vice-pré­sident de l’AX, pour l’In memo­riam qu’il lui consacre dans ce numéro. 

La meilleure façon d’honorer nos anciens dis­pa­rus, c’est de faire vivre les tra­di­tions qu’ils nous ont trans­mises. Le Bal de l’X du 19 mai a été un grand suc­cès avec la pré­sence excep­tion­nelle du pré­sident Gis­card d’Estaing, à qui j’ai remis en cadeau une pho­to où on le voit, au Bal de l’X, pen­dant son sep­ten­nat, avec un de nos cama­rades de la pro­mo­tion X 77. 

La pré­sence du grand chan­ce­lier de la Légion d’honneur, des ambas­sa­deurs du Maroc, de Suisse, du Japon et du Séné­gal, tous émer­veillés par la beau­té de l’événement, témoigne du rayon­ne­ment de notre communauté. 

La par­ti­ci­pa­tion au Bal de l’X, deux jours après la for­ma­tion du gou­ver­ne­ment, du direc­teur de cabi­net de la ministre des Armées, elle-même en dépla­ce­ment au Mali ce jour-là avec le Pré­sident de la Répu­blique, témoigne, pour sa part, de l’attachement indé­fec­tible et pré­cieux de l’hôtel de Brienne à l’École polytechnique. 

Plus lar­ge­ment, suite à l’élection pré­si­den­tielle et à la for­ma­tion du gou­ver­ne­ment, l’AX a immé­dia­te­ment pris contact avec le nou­vel exé­cu­tif à dif­fé­rents niveaux, pour l’assurer de notre sou­tien vigi­lant dans la mise en œuvre du Contrat d’objectifs et de per­for­mance de l’École poly­tech­nique, signé le 14 décembre dernier. 

Celui-ci, vous le savez, com­prend notam­ment l’ambition de ren­for­cer la dimen­sion inter­na­tio­nale de l’École, de déve­lop­per les liens avec les entre­prises et de pour­suivre la belle tra­jec­toire en matière d’entrepreneuriat. Nous aurons l’occasion d’en reparler. 

Je vous sou­haite à tous un très bel été. 

Poster un commentaire