Faire vivre nos traditions et regarder vers l’avenir

Dossier : ÉditorialMagazine N°726 Juin/Juillet 2017
Par Bruno ANGLES (84)

Honorer nos anciens, c’est faire vivre les traditions qu’ils nous ont transmises. Dans ce sens le Bal de l’X du 19 mai a été un grand succès. Pour l’avenir l’AX, a pris contact avec le nouvel exécutif, pour l’assurer de notre soutien dans la mise en œuvre du Contrat d’objectifs et de performance de l’École polytechnique.

Le 21 avril dernier, à 10 h 30, j’étais à Suresnes, dans l’église du Cœur-Immaculé-de-Marie, pour rendre, au nom de la communauté polytechnicienne, un dernier hommage à Marcel Roulet. Marcel était un grand polytechnicien. Premier président de France Télécom, président de Thomson, il était grand officier de la Légion d’honneur et commandeur de l’ordre national du Mérite.

Lors du petit-déjeuner polytechnicien du 18 avril à l’hôtel de Brienne avec Jean-Yves Le Drian, comme lors du Conseil de l’AX du 24 avril, nous avons respecté une minute de silence à la mémoire de notre camarade qui était aussi président d’honneur de l’AX, qu’il avait présidée de 1994 à 1998. Je remercie Michel Huet, vice-président de l’AX, pour l’In memoriam qu’il lui consacre dans ce numéro.

La meilleure façon d’honorer nos anciens disparus, c’est de faire vivre les traditions qu’ils nous ont transmises. Le Bal de l’X du 19 mai a été un grand succès avec la présence exceptionnelle du président Giscard d’Estaing, à qui j’ai remis en cadeau une photo où on le voit, au Bal de l’X, pendant son septennat, avec un de nos camarades de la promotion X 77.

La présence du grand chancelier de la Légion d’honneur, des ambassadeurs du Maroc, de Suisse, du Japon et du Sénégal, tous émerveillés par la beauté de l’événement, témoigne du rayonnement de notre communauté.

La participation au Bal de l’X, deux jours après la formation du gouvernement, du directeur de cabinet de la ministre des Armées, elle-même en déplacement au Mali ce jour-là avec le Président de la République, témoigne, pour sa part, de l’attachement indéfectible et précieux de l’hôtel de Brienne à l’École polytechnique.

Plus largement, suite à l’élection présidentielle et à la formation du gouvernement, l’AX a immédiatement pris contact avec le nouvel exécutif à différents niveaux, pour l’assurer de notre soutien vigilant dans la mise en œuvre du Contrat d’objectifs et de performance de l’École polytechnique, signé le 14 décembre dernier.

Celui-ci, vous le savez, comprend notamment l’ambition de renforcer la dimension internationale de l’École, de développer les liens avec les entreprises et de poursuivre la belle trajectoire en matière d’entrepreneuriat. Nous aurons l’occasion d’en reparler.

Je vous souhaite à tous un très bel été.

Poster un commentaire