Sophie Germain

La mathématicienne Sophie Germain, membre d’honneur de l’AX

Dossier : Mot du présidentMagazine N°773 Mars 2022
Par Marwan LAHOUD (83)

En septembre 2021 a été admise, à l’École polytechnique, la cinquantième promotion comprenant des camarades féminines à l’entrée. En septembre de cette année, nous fêterons le cinquantenaire de l’entrée à l’X de 7 jeunes filles sur 315 admis, soit par ordre alphabétique : Anne Chopinet, Françoise Combelles, Anne Ferry, Nicole Gontier, Élisabeth Kerlan, Dominique Senequier et Thu-Thuy Ta.

Beaucoup d’entre nous se souviennent qu’Anne, major de sa promotion, partagea alors la couverture de Paris Match avec le commandant Cousteau. Un peu moins nombreux sont ceux qui savent qu’elle servit de modèle à Jean-Paul Rappeneau pour son film Tout Feu, Tout Flamme où Isabelle Adjani, polytechnicienne, porte-drapeau, fonctionnaire au ministère des Finances – là s’arrête la comparaison –, a quelques démêlés familiaux. Si vous ne l’avez pas vu, j’évite de spoiler. Ce film me fit découvrir l’existence de l’X et me donna envie d’y entrer.

Mais où en sommes-nous aujourd’hui ?

 

“Il faut encourager les jeunes filles à s’intéresser
aux mathématiques et aux sciences.”

 

Si les programmes MSc&T et Bachelor, relativement récents dans l’histoire de notre École, arrivent à des taux de mixité de l’ordre de 60/40, toujours en dessous de l’objectif de parité, le cycle ingénieur, qui fournit le gros des troupes, stagne obstinément sous les 20 % de féminisation. Je renvoie dos à dos ceux qui y voient une prétendue supériorité masculine dans les sciences dures – il y en a encore – et ceux qui considèrent que l’X est un « concentré d’inégalités et de reproduction sociale », selon la formule d’un quotidien du soir.

L’X et l’AX ont décidé de célébrer comme il se doit ce cinquantenaire. Le Grand Hall de l’École ou, comme on dit aujourd’hui plus volontiers, le bâtiment central affichera une galerie de portraits de polytechniciennes des 50 promos. Le conseil de l’AX a voté, le 15 février dernier, la nomination de la mathématicienne Sophie Germain comme membre d’honneur de notre association, pour avoir été la première femme à vouloir faire partie de la promotion 1794. Pour plus de détails référez-vous à l’annuaire 2022. Le Bal de l’X, le 20 mai prochain, permettra de fêter dignement ce bel anniversaire. Un numéro spécial de La Jaune et la Rouge est prévu à la rentrée scolaire de cette année. Un événement spécial sera organisé à l’automne, à Paris…

Mais le plus important, que j’appelle de mes vœux, est la définition et la mise en œuvre d’un plan d’action « plus de filles à l’X », à l’image du plan Monge lancé en 2020 et destiné à promouvoir plus de diversité sociale.

C’est bien en amont, au collège et au lycée, que l’action doit s’inscrire. Il faut encourager les jeunes filles entre la classe de quatrième et la classe de terminale à s’intéresser aux mathématiques et aux sciences. Votre association est prête à s’engager et à mettre les moyens pour y parvenir.

 


A propos de Sophie Germain :

Poster un commentaire