Tremplin a dix ans : TÉMOIGNAGES

Dossier : Tremplin a dix ansMagazine N°659 Novembre 2010


© Service communication Sénat

La vocation scientifique et technique des filles

Passionnée par les sciences, je me suis orientée vers la filière scientifique, option Sciences de l'ingénieur. J'étais la seule fille. Tremplin est venue nous parler de la prépa et des fameux concours d'ingénieur qui m'étaient encore inconnus.

L'Association proposait qu'un tuteur nous fasse découvrir quelques exercices et cours de prépa. J'avais plaisir à me rendre à cette petite heure du mercredi soir. Pendant cette même année, mon professeur principal m'a parlé du prix de la vocation scientifique et technique des filles, que j'ai eu le plaisir de remporter. J'ai décidé d'utiliser ce prix pour financer mes concours.

Au cours de mon année de prépa, Tremplin a proposé de me présenter une marraine qui pourrait me soutenir pendant mes études et me conseiller. Elle avait fait tout comme moi une prépa, puis une école d'ingénieur et travaille maintenant en tant qu'ingénieur dans le milieu nucléaire.

Les longues heures dans les transports me fatiguaient énormément. J'ai donc demandé une chambre universitaire via le Crous mais mon dossier a été refusé. Avec l'aide de Tremplin et celle de ma marraine, j'ai obtenu une bourse d'Areva pour financer mon logement.

C'est ainsi que ces quatre dernières années, Tremplin m'a suivi dans mes études en m'apportant le soutien d'une marraine, les conseils de mes différents tuteurs et une aide pour le financement de mon logement. J'aimerais plus tard soutenir à mon tour des élèves, surtout les jeunes filles qui hésitent encore à se lancer dans des filières scientifiques, les motiver et leur faire part de mes expériences.

Stéffanie Selvaradjou

 


Comprendre bien et comprendre mieux

C'est quand j'étais en terminale au lycée Auguste Blanqui à Saint-Ouen que l'Association Tremplin est arrivée à mon lycée. Younes (tuteur à l'Association en 2005- 2006) proposait un aperçu des mathématiques et de la physique au-delà du programme de terminale, le samedi matin.

Après un premier essai, j'ai été intéressé. Et avec d'autres élèves nous avons pu nous préparer et appréhender un peu de nouveaux concepts scientifiques. Personnellement, cela m'a permis de confirmer un choix d'études et de voir que les grandes écoles n'étaient pas inaccessibles car Younes a su nous montrer qu'il était proche de nous.

Une des activités de Tremplin qui m'a été le plus utile est la Permanence postbac pendant les années de prépa. J'ai pu revoir les concepts que je n'avais pas bien compris, ce qui est plus important que de faire des tonnes d'exercices sans comprendre. Je me rappelle qu'une fois j'étais complètement perdu en thermodynamique, et un tuteur a réussi à m'expliquer et à débloquer les notions qui me posaient problème grâce à une analogie entre les flux d'énergie et les flux d'argent. Grâce à ce soutien, j'ai pu intégrer l'ENSEA, une école d'ingénieur en électronique dans laquelle je suis très bien aujourd'hui. Mes études dans cette école me permettent aujourd'hui de préparer un master sur les télécommunications en Irlande à l'université de Cork.

Axel Duez

 


Remerciements d'un futur Gadz'arts

Je viens de recevoir mes résultats définitifs des concours, et je suis admis aux Arts et Métiers ParisTech (qui était d'ailleurs mon premier voeu). Étant donné que c'est l'école dont je rêvais, la prépa est terminée pour moi. Je remercie l'Association de toute l'aide qu'elle m'a fournie. Je ne sais pas si j'aurais pu en arriver là sans Tremplin.

Merci pour tout, et j'espère avoir l'occasion de repasser vous voir prochainement.

Elvis Redza

Poster un commentaire