Quatuor irlandais

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°620 Décembre 2006Par : Erik Egnell (57)Rédacteur : JR

Quatre personnalités exceptionnelles de l’Irlande des temps modernes, qui ont aimé ou fasciné la France :

Patrick Sarsfield, le brillant cavalier au service de deux royaumes, officier dans les armées du Roi-Soleil, héros de la lutte contre les Orangistes, il fut le premier de ceux qu’on appela les « Oies sauvages », ces Irlandais venus se battre pour la France et qui y fondèrent des familles comptant d’illustres descendants ;

Theobald Wolfe Tone, le grand patriote admirateur de la Révolution française, le combattant qui voulut libérer son pays du joug anglais avec l’aide de Hoche et de Bonaparte ;

Oscar Wilde, l’homme qui n’avait rien à déclarer sauf son génie, poète, conteur, romancier, dramaturge, critique, l’auteur adulé puis maudit, payant très cher son défi à la société, proposant une nouvelle vision du monde, et qui voulait être écrivain français ;

le Tigre celtique; animal mythique, qui, à la fin du vingtième siècle, fit d’une terre ingrate et que beaucoup quittaient, la patrie des multinationales, la terre d’élection des technologies avancées et l’un des plus riches pays du monde. (Un résumé a été publié dans La Jaune et la Rouge en décembre 2004.)

Poster un commentaire