Madame Tussaud

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°611 Janvier 2006Par : Francis Hervé Traduits de l’anglais et présentés par Nicole Vallée -épouse Robert Vallée (43)Rédacteur : JR

Une seule et même personne a-t-elle pu entendre Rousseau traiter Voltaire de “ gredin et de scélérat ”, donner un soufflet au futur Louis XVIII trop empressé, enseigner l’art du modelage à Madame Élisabeth, soeur du roi de France, être retenue de justesse par un aimable Robespierre dans un escalier glissant de la Bastille, se retrouver en prison avec la belle Joséphine de Beauharnais, modeler les masques mortuaires de la princesse de Lamballe, de Marat, de Charlotte Corday, de Danton…, prendre l’empreinte du visage d’un Bonaparte impatient ? Et puis, octogénaire, égrener des souvenirs plus inattendus les uns que les autres, avec une mémoire confondante, devant un biographe charmé ?œ

Avant de donner son nom au musée de cire le plus connu au monde, Madame Tussaud, née à Strasbourg, vécut en effet la Révolution française en véritable “ privilégiée ”, et nous livre sur ces terribles événements un point de vue unique, subjectif, partial, mais profondément vivant.

Poster un commentaire