Liberté et convivialité

Dossier : X-Musique : En pêchant la truite avec SchubertMagazine N°654 Avril 2010

Mon premier souvenir de X-Musique date de l'École : Jean- François Guilbert avait organisé une rencontre du groupe avec les élèves instrumentistes à Palaiseau. Ce devait être en 1982, je pense. Je me rappelle le plaisir de déchiffrer une sonate de Grieg, puis en passant la porte d'une autre salle, celui d'entendre le Quintette avec clarinette de Brahms.

Jean-Marc KERISIT (80)Il est bien difficile pour un musicien amateur de trouver des partenaires : en effet, il existe peu de structures permettant la pratique de la musique de chambre en amateur, et par petites annonces, pour l'avoir pratiqué, on est souvent déçu. Restent les stages. Mais quand on a charge de famille, ce n'est pas forcément compatible. Grâce à X-Musique, j'ai l'occasion de jouer avec de bons musiciens.

Ainsi, par exemple, reprenant sérieusement le violon après quelques années d'une coupable négligence, j'ai pu rencontrer au sein du groupe une excellente pianiste, Thiên-Nga Lê (84), avec qui j'ai joué d'abord sans donner de concert, puis nous avons monté la Sonate de Debussy que nous avons jouée l'année suivante au concert du groupe, et encore le Grand Duo de Schubert l'an dernier.

Le principe est la liberté : on rencontre des musiciens lors des séances chez Jean-François, on prend rendez-vous si on le souhaite pour travailler en dehors de ces réunions, éventuellement en vue de jouer au concert annuel du groupe. Depuis quelques années je suis plus actif dans ce groupe et je propose aussi de monter des œuvres en trio, quatuor ou quintette, j'ai ainsi pu travailler et jouer en public des œuvres que je rêvais de jouer depuis longtemps : le Trio de Ravel, le premier Quatuor avec piano de Fauré ou bien encore le quintette La Truite de Schubert ! Cette année, ce sera le non moins merveilleux premier Trio de Mendelssohn.

Il me faut aussi dire un mot de l'ambiance très sympa qui règne chez Jean-François, les plus anciens côtoyant les plus jeunes, et le plaisir de déchiffrer comme des enfants gourmands parmi les partitions disponibles. Et aussi parler un peu du concert annuel où les musiciens de différents niveaux trouvent un cadre sympathique et bienveillant. Il faut dire que le public est souvent composé de fervents supporters, mais pas seulement. Et puis, c'est pour la bonne cause, puisque les bénéfices vont à une association de soutien aux plus démunis.

Poster un commentaire