Les conditions de réussite de l’alliance Renault-Nissan

Dossier : L'automobileMagazine N°557 Septembre 2000
Par Carlos GHOSN (74)

Renault et Nissan ont signé une alliance le 27 mars 1999, accord par lequel Renault est devenu actionnaire de Nissan à hauteur de 36,8 %. Mais à cette période-là, Nissan, deuxième constructeur japonais, qui a produit en 1999 plus de 2 400 000 véhicules, se trouvait dans une situation financière alarmante, avec un endettement net…

Connectez-vous pour lire la suite.
Se connecter S’enregistrer