Le tandem investisseur-entrepreneur aux États-Unis

Dossier : La France a besoin d'entrepreneursMagazine N°549 Novembre 1999
Par Bernard ZIMMERN (49)

La création d'entreprise est un sport dangereux : les échecs y sont plus fréquents que les réussites. Il est donc normal et légitime que les banques ne risquent pas l'argent de leurs mandants dans de telles aventures. Les Sociétés de capital-risque elles-mêmes ne s'y exposent pas, d'autant moins que le coût d'étude et de suivi d'un…

La lecture des articles est réservée aux abonnés.
Se connecter S’enregistrer