Data4 les datacenters maisons du numérique

Le datacenter : la maison du numérique !

Dossier : Vie des entreprisesMagazine N°758 Octobre 2020
Par Olivier MICHELI

Dans un monde qui évolue à très grande vitesse, le stockage et la valorisation des données deviennent essentiels. Cette prise de conscience autour du digital, poussée par la crise de la Covid-19, a démontré la nécessité d’investir massivement dans les datacenters. Le point avec Olivier Micheli, président de DATA4, opérateur et investisseur européen majeur sur le marché des datacenters.

 

Présentez-nous DATA4.

L’aventure a commencé en 2006 à Paris sur le plateau de Saclay et, au fil des ans, nous avons développé notre modèle à l’international : en Italie, au Luxembourg et en Espagne. Aujourd’hui, nos campus figurent parmi les plus puissants d’Europe. Filiale d’AXA IM depuis 2018, nous sommes le plus important opérateur européen natif de datacenter : nous sommes implantés exclusivement en Europe, avec des capitaux 100 % européens et notre siège est basé à Paris. Concrètement, DATA4 investit largement dans le marché européen du datacenter, puis finance, conçoit, construit et opère ses propres datacenters.

Nous fournissons ainsi à nos clients des infrastructures numériques de pointe et des solutions d’hébergement de données hautement performantes, sécurisées et respectueuses de l’environnement.

Au cours des dernières années, le marché a connu un fort développement qui a été notamment accéléré par la crise de la Covid-19. Quel regard portez-vous sur ce sujet ?

Le datacenter est en quelque sorte la maison du digital. Il héberge et valorise les données acheminées par les réseaux. Il n’est finalement que la conséquence de nos usages : plus nos usages numériques augmentent, plus nous avons besoin de datacenters. Ce développement est particulièrement poussé par :

  • la production massive et exponentielle de données ;
  • l’adoption du cloud à grande échelle ;
  • la transformation numérique des entreprises.

La crise de la Covid-19 est venue confirmer la prise de conscience autour du digital. En effet, les outils du numérique ont joué un rôle prépondérant, et parfois même vital, pendant le confinement. Il a permis aux entreprises de maintenir une continuité de service et aux citoyens de garder un lien social avec leurs proches.

Quels sont les sujets qui vous mobilisent ?

Nous venons de réaliser une levée de fonds record de plusieurs centaines de millions d’euros. Grâce à ces fonds additionnels, nous avons pour objectif de doubler notre chiffre d’affaires d’ici 2024 en accélérant notre développement sur nos marchés existants et à l’international. Nous prévoyons en effet de développer nos campus actuels, afin d’y construire 23 nouveaux datacenters, et poursuivons activement de nouvelles cibles d’acquisition avec la volonté d’étendre notre empreinte à l’internationale. Nous projetons ainsi de déployer plus de 650 millions d’euros d’investissements dans les 5 prochaines années, soit autant qu’au cours des 13 dernières.

En parallèle, nous sommes résolument engagés dans une démarche éco-responsable et d’avant-garde, qui est au cœur de notre stratégie d’innovation, à travers un programme que nous avons lancé il y a 3 ans autour des bâtiments intelligents. Avec notre offre Smart DC, nous proposons une approche novatrice et exclusive permettant de sensibiliser nos clients à leur impact environnemental, grâce à des indicateurs de performance, dans le but d’adopter des pratiques plus durables.

Nous misons aussi sur l’open innovation et soutenons les start-up et entreprises innovantes dans notre secteur d’activité, comme Qarnot Computing, l’inventeur des chauffages numériques.

Depuis 2017, l’équivalent de 100 % de la consommation électrique de nos datacenters est également produit à partir de sources d’énergies renouvelables ; et nos experts travaillent sans cesse pour construire des bâtiments toujours plus vertueux, avec des matériaux biosourcés et respectueux de l’environnement.

Connectez-vous pour lire la suite.
Se connecter S’enregistrer