La recherche d’emploi Assez longue et pas toujours facile

Dossier : ExpressionsMagazine N°653 Mars 2010
Par Michel PRUDHOMME (64)

Combien de temps dure une recherche d'emploi ? Pour une personne " prête " (projet professionnel, ciblage, CV, communication orale au point) et disponible à 100 %, il faut compter cinq mois en moyenne quand le marché est bon, et plutôt six mois en temps de crise. Cette durée varie un peu avec l'âge, mais dépend surtout du profil psychologique de la personne.

Une personne non prête ne sera pas dans ces chiffres. Débuter sa recherche tout en se mettant au point est au mieux inefficace, au pire dangereux : les cartouches ne servent qu'une fois.

Une personne non disponible à 100 % aura besoin de plus de temps, sauf à prendre la première proposition qui passe si elle est en poste. La recherche est-elle facile ? Il est impossible de faire un pronostic a priori pour une personne donnée.

Par contre, les facteurs qui sont de nature à faciliter une recherche sont connus.

Cet article s’appuie sur l’expérience du cabinet de conseil en transition de carrière «L’Espace Dirigeants », fondé il y a quelques années par l’auteur. Ses consultants et associés ont des origines diverses : Polytechnique, HEC, ESSEC, Sciences Po. Ses clients aussi,  cadres supérieurs et dirigeants en recherche d’emploi, avec une grande diversité de métiers, secteurs, âges, formations.

Ce qui facilite une recherche

Tout d'abord porter un certain intérêt à la nature humaine, être tourné vers les autres, aimer les contacts humains, avoir de l'empathie, de l'affectivité, un certain sens psychologique.

Une bonne capacité de communication en découlera, et l'animation de son réseau personnel et professionnel en sera facilitée.

Ensuite, le respect des valeurs, des engagements, une propension naturelle à engendrer la confiance serviront dans la phase finale, quand il faudra être celui qui sera retenu dans la short list.

Enfin, la capacité à se remettre en question, de sortir des schémas préétablis, d'imaginer un futur différent pour sa vie professionnelle. La difficulté est qu'il faut envisager sereinement un changement de métier ou de secteur tout en conservant une légitimité indispensable.

Ce qui rend une recherche plus ardue

En premier lieu, trop de rationnel peut nuire. Une recherche d'emploi est dans une logique floue, le sens politique y joue un grand rôle, ainsi que l'intuition. Le rationnel poussé à l'extrême peut devenir perfectionniste, pointilleux, et il fait fuir, car il veut toujours avoir raison.

Une recherche dure en moyenne cinq à six mois si l'on est prêt

Ensuite, une estime de soi mal positionnée est un facteur de difficulté : se sous-estimer en permanence donnera de soi une image d'humilité préjudiciable ; se surestimer est pire : votre éventuel employeur voudra que vous restiez à votre place, et redoutera que vous preniez la sienne.

L'estime de soi est un facteur clé, et elle a été bien souvent malmenée par une éviction récente. Il est impératif de la régler au mieux avant toute recherche.

Remonter son estime de soi est assez facile : vous devez être convaincu que vous avez une certaine valeur sur le marché et vous trouverez la place qui en résulte.

Diminuer son estime de soi est plus difficile et nécessite souvent six mois de recherche infructueuse.

Enfin, trop résister au changement n'aidera pas. Une chose est certaine : l'avenir sera différent. Autant s'y préparer tout de suite. Écoutez les avis des autres, et ne balayez pas d'un revers de main les hypothèses qui semblent saugrenues.

Créé il y a plus de quarante ans, le Bureau des Carrières de l'AX propose des entretiens personnalisés, des séminaires et ateliers, l'accès à différents réseaux ainsi que des moyens logistiques.

Poster un commentaire