Les parents des élèves de la promotion 2016 à l'École polytechnique

La promotion 2016 fait son entrée à l’X

Dossier : Vie du PlateauMagazine N°718 Octobre 2016Par : la direction de la communication de l’École polytechnique

L’École a accueilli la nouvelle promotion 2016, manifestation où les familles des élèves étaient aussi invitées. Grand succès, des parents ravis et pour terminer un magnan commun des promotions 2015 et 2016.

En ouvrant cette journée, Jacques Biot, président de l’École a indiqué : « Il nous a paru important que les familles sachent ce que les élèves vont faire pendant leurs quatre années à l’École, et ce qu’ils peuvent faire au-delà. »

Cursus, formation humaine et militaire, débouchés, vie de campus, associations étudiantes, etc., toutes les dimensions de la formation d’ingénieur à l’École ont ainsi été présentées aux élèves installés en amphithéâtre Arago, et aux parents qui se trouvaient en amphithéâtre Poincaré.


Les parents ont pu découvrir le campus et s’approprier un peu le déroulé des études.
© J. BARANDE – ÉCOLE POLYTECHNIQUE
 

“ Toutes les dimensions de la formation d’ingénieur à l’École on été présentées aux élèves ”

Jacques Biot, président de l’X, Frank Pacard, directeur de l’enseignement et de la recherche et le colonel Bernard Tourneur, directeur de la formation humaine et militaire, sont venus présenter aux familles l’École dans son contexte international, le centre de recherche et le cursus que suivront les élèves, année par année, avec un accent mis sur la formation humaine et militaire pour la première année.

En parallèle, les élèves ont assisté à une présentation de l’École durant laquelle Yves Demay, directeur général, Dominique Rossin, directeur des formations, Jean- Baptiste Bordes, directeur délégué du cycle ingénieur polytechnicien et le lieutenant- colonel Bernard Gaillot, commandant de la promotion 2016, se sont exprimés.

« J’ai vu, pour la première fois à l’occasion d’une rentrée, tous les élèves d’une promotion ensemble. Ce rassemblement collectif et le repas de rencontre entre la promotion 2016 et la promotion 2015 ont été des temps très forts », souligne Yves Demay.

Les nouveaux élèves ont ensuite rejoint l’encadrement de la Direction de la Formation humaine et militaire pour le début de leur semaine d’incorporation et avant la formation militaire initiale de trois semaines au camp de La Courtine dans la Creuse.

ANIMER LA COMMUNAUTÉ POLYTECHNICIENNE

L’AX a fait connaître ses activités. Elle a présenté notamment les derniers numéros de La Jaune et la Rouge, ainsi que le numéro spécial réalisé avec la Kès et destiné aux élèves de la promotion 2016 à la veille de leur départ pour La Courtine et de leur choix de stage de formation humaine et militaire.
« Nous avons souhaité créer un contact avec les jeunes élèves et leurs familles. L’X, ce n’est pas seulement une réussite à un concours, aussi prestigieux soit-il, c’est aussi une École pluridisciplinaire d’une richesse exceptionnelle et une communauté d’anciens très puissante et soudée avec un réseau de solidarité, une animation interne et une capacité de rayonnement qui sont immédiatement mis à la disposition des nouveaux entrants », a indiqué Bruno Van Parys, délégué général de l’AX.


CRÉER UN LIEN ENTRE L’X ET LES FAMILLES

FRANK PACARD ET BERNARD TOURNEUR REVIENNENT SUR L’ORGANISATION DE L’ÉVÉNEMENT

Pour quelles raisons avez-vous souhaité mettre en place ces réunions d’information ?

FP : Jusqu’à présent, notre premier contact avec les familles avait lieu en fin de première année, au mois de juin, lors de la traditionnelle « cérémonie militaire de présentation au Drapeau ».

Il nous a paru important de partager un moment privilégié avec les familles de nos nouveaux élèves, beaucoup plus tôt dans leur scolarité.

C’est l’occasion de leur expliquer le projet pédagogique et le déroulement des études, de présenter les dernières évolutions de l’École et de répondre à leurs questions sur la scolarité.

BT : Cette journée a permis de répondre à une vraie demande de compréhension de la dimension militaire de la formation à l’École polytechnique.

Nous avons pu expliquer en détail les étapes et la finalité de la semaine d’incorporation, des trois semaines au camp de La Courtine et du stage de formation humaine de sept mois dans les armées ou au sein d’un organisme civil.

Quels ont été les moyens mis en place pour l’organisation de cette journée ?

FP : Nous avons souhaité que l’événement reste simple et éloigné de tout formalisme afin de « briser la glace » plus rapidement.

Nous avons organisé cette journée en deux parcours distincts, l’un pour les élèves et l’autre pour les familles. Nous avons également prévu des moments durant lesquels tout le monde pouvait se retrouver.

Un dîner a permis aux élèves de la promotion 2016 d’échanger avec leurs camarades de la promotion 2015.

BT : Soixante-dix militaires ont été mobilisés pour la journée ainsi que les services de la direction de la communication, les moyens généraux, la régie, la restauration et une trentaine d’élèves de troisième année pour participer à l’accueil.

Comment s’est déroulé l’événement ?

FP : Nous avons été surpris par le succès de cette journée où les familles ont été très représentées. D’après les retours que j’ai eus, les parents ont beaucoup apprécié l’initiative durant laquelle ils ont pu découvrir le campus et s’approprier un peu le déroulé des études.

Les élèves de la promotion 2015, qui étaient au départ un peu dubitatifs sur l’intérêt de l’opération, ont rapidement été convaincus.

BT : Les parents étaient très heureux et fiers de venir sur le campus avec leurs enfants, et satisfaits de pouvoir rencontrer la direction et l’encadrement de l’École.

Cette journée leur a permis de découvrir les opportunités de stages de formation humaine et de comprendre le mode d’attribution de ces stages grâce à un programme informatique permettant d’optimiser les vœux de chaque élève.

Quelles seraient les améliorations possibles de cette journée ?

FP : L’an prochain, nous allons vraisemblablement recentrer davantage la présentation à destination des parents sur les aspects pédagogiques et laisser plus de temps pour des interactions avec les familles.

Les familles nous ont largement sollicités à propos d’informations très pratiques telles que le statut militaire, l’encadrement ou encore l’accompagnement de l’École pour l’obtention des stages en entreprise et des stages de recherche.

BT : Nous pourrions certainement améliorer l’accueil pour l’arrivée des familles sur le campus mais aussi accorder davantage de temps aux questions des parents, qui étaient très nombreuses.

Nous pourrions enfin organiser une visite du campus afin que les familles puissent découvrir les logements des élèves.

SOUTENIR LE DÉVELOPPEMENT DE L’X

La Fondation de l’École polytechnique était présente pour cette journée d’information afin d’assurer une visibilité de la Fondation dès l’arrivée des nouveaux élèves. « C’est une journée importante et marquante pour eux et leurs parents, et c’est donc le moment idéal pour établir un premier contact, souligne Thomas Mulhaupt, responsable des relations donateurs et alumni.
Notre but était de leur présenter les nombreuses missions de la Fondation et de leur montrer qu’eux aussi, jeunes élèves et parents, pourront être les acteurs du développement de l’X. »
Et même si la Fondation n’avait pas fait de cette rentrée un événement de collecte de fonds, certains parents d’élèves ont effectué leur premier don en ligne dès le lendemain.

Poster un commentaire