LA MONNAIE VIRTUELLE QUI NOUS FAIT VIVRE

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°666 Juin/Juillet 2011Par : Jean-François Serval et Jean-Pascal Tranié (79)Rédacteur : Olivier Thivent (2005)Editeur : Paris – Éditions d’Organisation, Groupe Eyrolles - 2011 - 61, boulevard Saint-Germain, 75240 Paris Cedex 05.

Si d’aventure vous ne vous satisfaisiez pas des explications qu’on nous a livrées sur le pourquoi ou le comment de la récente récession mondiale, je vous conseille la lecture de l’ouvrage de notre camarade Jean-Pascal Tranié, coécrit avec Jean-François Serval, La monnaie virtuelle qui nous fait vivre.

Couverture du livre : La monnaie virtuelle qui nous fait vivreL’étude de l’économie mondiale vue au travers du prisme de la monnaie permet aux auteurs de livrer une explication des mécanismes à l’origine de cette crise et de proposer des mesures concrètes à mettre en oeuvre pour en éviter la reproduction à l’identique.

Le lecteur découvrira ainsi comment le développement de produits financiers a conduit au transfert progressif du pouvoir d’émission monétaire – d’habitude réservé aux institutions souveraines – vers les banques. Ces produits sont en effet assimilables à de la monnaie car ils en possèdent les caractéristiques d’unité de compte, d’intermédiaire des échanges et de réserve de pouvoir d’achat. Leur masse globale atteignait 400 trillions de dollars en 2008 (soit 60 fois le PIB américain), entraînant la création ex nihilo et en toute insouciance d’une masse monétaire supplémentaire échappant complètement au contrôle des banques centrales.

La force de l’ouvrage réside dans son approche d’une part historique de la mise en place du système monétaire actuel, mais aussi pédagogique et didactique afin que chacun, y compris le néophyte, puisse juger des politiques économiques passées et à venir, et soit apte à participer de manière informée aux débats auxquels nous allons immanquablement assister suite à l’explosion des dettes étatiques.

Si la préface de l’ouvrage écrite par Mme Christine Lagarde introduit la vision de l’exécutif, la dernière partie livre des propositions de réformes très concrètes des systèmes financiers et comptables donnant au lecteur le sentiment qu’un système financier au service de ses citoyens est à la portée de nos décideurs, afin d’encadrer enfin au mieux cette monnaie virtuelle qui nous fait vivre.

 

Poster un commentaire