La France des territoires, défis et promesses

La France des territoires, défis et promesses

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°747 Septembre 2019Par :

Pierre Veltz (64)

Rédacteur : René Urien (60)Editeur : L’Aube, 2019

Pierre Veltz, chercheur en sci­ences sociales, a égale­ment eu des respon­s­abil­ités opéra­tionnelles impor­tantes ; cela a été évo­qué dans ces colonnes à l’occasion de son Grand prix 2017 de l’urbanisme. L’ouvrage actuel se situe dans la ligne de ses livres, dont : Paris, France, Monde et La société hyper-indus­trielle. Leurs élé­ments, réor­gan­isés et com­plétés, for­ment la toile de fond du con­texte en muta­tion (rôle de l’économie des savoirs, indus­trie réin­ven­tée, glob­al­i­sa­tion vs mon­tée du local). Après un rap­pel des « tra­jec­toires ter­ri­to­ri­ales » des quar­ante-cinq dernières années, et avant d’évaluer les atouts et hand­i­caps de Paris et de percevoir la France comme une métro­pole, le chapitre cen­tral dis­cute des tra­jec­toires à venir. 

La prévi­sion étant impos­si­ble et la pre­scrip­tion exclue, Pierre Veltz pro­pose des grilles de lec­ture, par exem­ple les effets de la redis­tri­b­u­tion et d’autres ressources cachées et le car­ac­tère exposé ou pro­tégé des emplois. Il voit émerg­er un monde en réseau, une économie cen­trée sur les indi­vidus et les valeurs des nou­velles généra­tions. Plutôt que l’utopie de l’autarcie des ter­ri­toires, il espère de nou­veaux com­pro­mis entre décen­tral­i­sa­tion et cen­tral­isme. Il cite de vrais fac­teurs expli­cat­ifs (« bar­rages soci­ologiques » ou à l’inverse foi­son­nement de pro­jets créat­ifs…) pou­vant échap­per aux obser­va­teurs. Comme il le souligne, on doit éviter les sché­mas sim­plistes et donc, ici, les résumés en quelques mots. Ce livre, très clair, est enrichi de nom­breuses références bib­li­ographiques et d’acquis récents de la recherche.

Poster un commentaire