La fin de l’avantage comparatif de la révolution industrielle

Dossier : Libres ProposMagazine N°521 Janvier 1997
Par Maurice LAURÉ (36)

Ceux d'entre nous qui sont arrivés à l'âge d'homme au milieu de ce siècle, en Europe et en Amérique du Nord, ont eu très nettement conscience d'appartenir à des peuples privilégiés. En effet, nous vivions au moins dix fois plus à l'aise, dans nos pays, que le reste du monde. Pourtant, nous nous étions efforcés…

Connectez-vous pour lire la suite.
Se connecter S’enregistrer