Maison Multi-Confort de Saint-Gobain à Beaucouzé, près d’Angers.

Habitat de demain : Saint-Gobain propose du confort durable !

Dossier : Dossier FFEMagazine N°719 Novembre 2016
Par Claude IMAUVEN (77)

Des matériaux pensés pour le bien-être de chacun et l’avenir de tous

Pourquoi était-il essentiel pour Saint-Gobain d’être l’un des partenaires de la Cop 21 ?

En devenant partenaire officiel de la COP 21, Saint- Gobain a voulu continuer à soutenir la lutte contre le changement climatique, entamée lors du Business & Climate Summit (BSC) dont nous avions été l’un des organisateurs.

Ce BSC avait rassemblé en mai 2015 plus de deux cents chefs d’entreprise, des investisseurs et des personnalités politiques afin de rédiger une série de recommandations pour la COP 21.

C’était donc une sorte de pré COP 21 pour les industriels !

Les entreprises doivent jouer un rôle essentiel dans la recherche de solutions technologiques contre le changement climatique ! C’est ce que nous faisons, à Saint-Gobain, notamment avec nos nombreux produits d’isolation.

Comment Saint-Gobain optimise sa performance environnementale ?

Le groupe Saint-Gobain s’est fixé des objectifs internes à l’horizon 2025 sur la réduction des émissions des gaz à effet de serre, sur la réduction de la consommation d’énergie, l’eau, les déchets…

Ces objectifs ont été déclinés dans chacune de nos activités dans tous les pays où nous opérons.

Ils sont pris en compte lors de nos réflexions stratégiques et au moment de l’élaboration de nos différents budgets et plans.

Comment mobilisez-vous vos équipes ?

Chaque année, par exemple, nous cherchons à motiver nos équipes en récompensant les projets exemplaires qui contribuent à la réduction de l’impact environnement du groupe. Nous avons baptisé cette cérémonie les Emeraudes de l’environnement.

Si l’on veut être concret, avez-vous quelques projets à citer ?

Nous avons primé un projet de Saint-Gobain Sekurit, en Inde qui nous a permis de réduire la consommation énergétique du site de Chakan de 24 % et l’émission de CO2 de 34 % entre 2013 et 2015.

Nous avons également récompensé l’usine de plaques de plâtre de San Martin de la Vega, au sud de l’Espagne, où nous avons réduit de 4,6 % notre consommation d’eau, de 10 % notre consommation de gaz naturel et de 4 % les émissions de CO2 liées au processus de fabrication du produit !

Comment comptez-vous poursuivre votre mobilisation ?

Depuis 2016, nous avons fait un pas de plus. Nous avons mis en place un prix interne du carbone.

Cette démarche permet d’atteindre nos objectifs de réduction de gaz à effet de serre, de stimuler les innovations pour les produits et process bas-carbone et d’anticiper les risques d’une future tarification du carbone.

Quels sont les moyens que vous mettez en place pour optimiser l’efficacité énergétique de vos produits ?

Une grande partie de notre portefeuille « produits » est constituée de solutions qui permettent d’améliorer l’efficacité énergétique.

Ces technologies sont développées dans nos laboratoires en France, en Allemagne, aux États-Unis, en Chine, en Inde et au Brésil.

L’efficacité énergétique n’est pas le seul facteur à prendre en compte…

Oui tout à fait, il est essentiel d’associer l’efficacité énergétique à toutes les composantes du confort que sont l’acoustique, la qualité de l’air intérieur, l’esthétique, la lumière…

Vous évoquez le confort, qu’englobez-vous sous votre programme Multi-Confort ?

Ce programme vise à apporter des solutions innovantes pour une meilleure qualité de vie.

Il s’articule autour de l’efficacité énergétique, de considérations environnementales et des grands types de confort que je viens de vous citer.

Comment mettre en place ce programme ?

Il faut des laboratoires où l’on invente les nouveaux produits, les nouveaux services, et où l’on imagine les nouvelles lignes de production.

“ NOUS NE VENDONS PLUS DE MATÉRIAUX, NOUS VENDONS DU CONFORT DURABLE ! », CONFIE CLAUDE IMAUVEN.

Il faut aussi trouver des espaces de dialogue avec les grands acteurs des marchés de l’habitat, notamment les architectes… C’est pourquoi nous avons créé le Domolab où nous pouvons définir les tendances de la maison de demain et montrer les solutions à nos grands clients.

À l’occasion du lancement de votre nouveau logo, vous avez aussi reformulé les fondamentaux de votre marque, en insistant sur le bien-être dans l’habitat.
Comment cela se combine-t-il avec ce que vous venez de dire sur l’habitat durable ?

Pour réinventer l’habitat et améliorer la vie quotidienne, notre groupe s’appuie sur la combinaison de deux approches fondamentales : l’optimisation du confort et de l’usage de l’espace de vie avec la promotion de la construction durable.

Comment faites-vous pour quantifier le confort, qui est par essence un sentiment ?

Nos chercheurs, ensemble avec le marketing, sont arrivés à décrire le confort avec quinze données physiques (descripteurs).

Cette démarche permet de disposer d’une approche entièrement nouvelle des marchés, mais aussi de proposer des solutions, un cahier des charges précis.

Nous ne vendons plus de matériaux, nous vendons du confort durable !

Mais n’est-ce pas un peu théorique, comme approche ?

Je crois au contraire que cette approche reste très pratique, très concrète. Nous avons réalisé en parallèle à ces travaux théoriques plusieurs dizaines de maisons témoins partout en Europe qui sont bâties selon deux principes : le confort et la durabilité.

Parmi ces maisons que nous appelons Multi-Confort, la première a été construite à Beaucouzé, près d’Angers en France.

Elle a reçu des milliers de visiteurs et a marqué une étape décisive dans l’évolution de notre groupe.

Pourquoi un tel succès ?

C’est une maison à énergie positive, elle respecte les normes thermiques actuelles et anticipe celles de 2020 en donnant accès à tous les conforts (thermique, acoustique, visuel, respiratoire…) et l’accessibilité pour tous.

Elle réunit enfin les solutions de construction de toutes les grandes marques de Saint-Gobain pour donner un véritable référentiel en matière d’environnement.

Comment a-t-elle été conçue sur le plan architectural ?


Maison Multi-Confort à Beaucouzé, près d’Angers.
© Saint-Gobain.Arch. Laure Levanneur, agence ARCHIfact Ph. Thierry Mercier

Elle a été pensée selon une conception bioclimatique. L’architecte y a respecté des principes de base comme l’orientation, l’apport de lumière naturelle, la position des pièces.

Elle a proposé à la famille à laquelle cette maison était destinée de concevoir un habitat évolutif qui puisse suivre les changements de mode de vie.

En quoi est-elle à haute performance énergétique ?

Elle concrétise la maison de demain. Elle produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme grâce à ses solutions innovantes proposées par notre groupe.

Elle répond assurément à un niveau élevé de haute performance énergétique avec une isolation optimale, une architecture bioclimatique et des énergies renouvelables (puits canadien, des panneaux solaires thermiques).

Les matériaux sont-ils également respectueux de l’environnement ?

Les matériaux utilisés tendent à minimiser tout impact sur l’environnement depuis leur fabrication jusqu’à la fin de vie.

Durant les travaux, les déchets du chantier ont été triés et collectés pour permettre leur recyclage et les matériaux mis en œuvre ont été choisis pour leur caractère recyclable.

Quelles étaient les contraintes ?

Personnellement, je préfère parler de défis qui nous permettent de nous dépasser ! Nous nous étions engagés à anticiper les réglementations énergétiques et à inscrire notre projet dans une démarche HQE Performance.

Nos matériaux disposent de fiches « FDES (Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire) » et un bilan environnemental a été réalisé avec l’aide du logiciel Elodie développé par le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment).

Pour ce projet, nous nous sommes attelés à construire une maison avant-gardiste et non un « concept car ».

Quelles sont vos ambitions pour votre programme Multi-Confort ?

L’idée est de créer des bâtiments pour tous les usages y compris le vieillissement. Dans cet esprit, nous venons de lancer le concept de Maison Multi- Confort Sérénité qui s’inscrit dans le prolongement du programme.

L’idée est de développer un habitat intergénérationnel et évolutif pour garantir le bien-être des personnes au fil des années.

Employé tant dans la construction neuve que dans la rénovation, il marque encore une fois notre engagement dans une démarche sociétale et durable.

 

Publicité Saint-Gobain

Poster un commentaire