Gilbert Cahen (22) 1904 – 2001

Dossier : ExpressionsMagazine N°566 Juin/Juillet 2001Par : Jacques EISENMANN (22)

Né en 1904, Gilbert Cahen était fils et frère de polytechnicien, tradition que prolonge son fils Olivier (49). C'est à l'X que je fis sa connaissance et de là date notre longue amitié.

Sorti bottier, il choisit le génie maritime où une brillante carrière en métropole et en Indochine le conduisit à 49 ans au grade d'ingénieur général – après la césure de 1940 où, réfugié à Dieulefit, il occupa ses loisirs à la traduction du psychologue suisse Jung.

Sa très grande curiosité, ses dons pédagogiques l'amenèrent à agir dans des domaines variés. Collaborateur à l'ATMA (Association technique maritime et aéronautique), il publia en particulier des études sur Stabilité et Similarité (1938), le Contrôle en altitude des satellites (en collaboration avec P. Bizouard et P. Godin) (1964), ainsi que des ouvrages plus généraux (Les conquêtes de la pensée scientifique, 1953, Éléments de calcul matriciel, 1968), qui, édités chez Dunod, eurent plusieurs éditions et ont été traduits en italien et en espagnol.

Il organisa et dirigea de 1971 à 1976 Formex, un centre de formation d'examinateurs à l'Office européen des brevets.

Il avait épousé en 1926 Denise, sœur de notre cocon Julien Loeb qui fut aussi un initiateur en théories de l'information et des asservissements. Ils eurent trois enfants.

Deux frères jumeaux de Denise tenant des galeries, dont la célèbre galerie Pierre, elle se spécialisa en portraits d'artistes. Son œuvre se trouve avoir rejoint au Patrimoine photographique national les photos que Thérèse Le Prat, sœur de Gilbert, a consacrées à des portraits d'acteurs.

Poster un commentaire