Livre : FORMATION DES SYSTÈMES STELLAIRES ET PLANÉTAIRES

Formation des systèmes stellaires et planétaires

Dossier : Arts,Lettres et SciencesMagazine N°718 Octobre 2016Par : l'Académie européenne interdisciplinaire des Sciences (AEIS)Rédacteur : François Xavier MARTIN (63)Editeur : AEIS – 2015 – Livre papier dans les bibliothèques des universités et des librairies ou e-Books du site de l’éditeur EDP Sciences

Qu’est-ce que la vie ? Indépendamment de toute considération métaphysique, un des auteurs en propose une définition valable pour l’ensemble de l’Univers : « C’est un système chimique autoentretenu susceptible d’une évolution darwinienne. »

L’ouvrage rend compte d’un colloque organisé en 2014 par l’Académie autour de deux types de questions :

Comment s’est faite la transition entre un Univers initial composé uniquement d’éléments légers tels que l’hydrogène et l’apparition de la vie sur notre Terre ?

D’autres formes de vie peuvent-elles exister (ou avoir existé) dans l’Univers ?

L’ouvrage comporte quatre parties. Quelques points saillants :

  • L’ensemble des noyaux des atomes de l’Univers a été formé par nucléosynthèse au sein des étoiles à partir d’éléments légers.
  • Autour de la plupart des étoiles se sont constitués des cortèges de planètes (géantes et telluriques).
  • Dans l’espace interstellaire sont apparues, sous l’influence de divers rayonnements, de grandes molécules organiques, prémices de la vie.
  • Les météorites ont pu transporter ces molécules vers la Terre, qui concentre un certain nombre de facteurs favorables à l’apparition de la vie, tels que l’exceptionnelle présence permanente d’eau superficielle sous forme liquide.

Et des questions encore sans réponse : L’eau de la Terre provient- elle de la fusion de la glace des multiples météorites qui l’ont frappée ?

Les molécules organiques prébiotiques y ont-elles été apportées par ces météorites ?

Trouverons-nous des traces de vie (éventuellement très différente de la vie sur Terre) sur des planètes ou des exoplanètes ?

Un grand intérêt de l’ouvrage est de proposer, en tête de chacune de ses quatre parties, sa présentation par le comité de lecture de l’Académie, aisément lisible et qui constitue une vulgarisation d’un niveau exceptionnel puisque écrite par de réels spécialistes.

 

L’Académie européenne interdisciplinaire des Sciences a pour but la recherche, la diffusion et la formation dans tous les domaines de la science. Elle organise depuis seize ans, sur des thèmes scientifiques et de société, des colloques interdisciplinaires qui sont préparés au cours de séances mensuelles dans les locaux de l’AX, 5, rue Descartes, 75005 Paris.

Poster un commentaire