Livre : FILLES + SCIENCES = UNE ÉQUATION INSOLUBLE ?

Filles + Sciences = une équation insoluble

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°722 Février 2017Par : Marianne Blanchard, Sophie Orange et Arnaud PierrelRédacteur : Claudine HERMANN, professeur de physique émérite à l’XEditeur : Éditions Rue d’Ulm, collection du CEPREMAP n° 42 – 2016 – 45, Rue d’Ulm, 75005 Paris. Tél. : 01 44 32 36 80

  Alors que les filles sont aujourd’hui quasi à parité avec les garçons en terminale scientifique et majoritaires dans les études supérieures de médecine et de biologie, elles représentent moins d’un tiers des diplômés des grandes écoles d’ingénieurs, qui sont en France une des voies d’accès au pouvoir. Les premières analyses de cette situation datent…

La lecture des articles est réservée aux abonnés.
Se connecter S’enregistrer