Vivienne Investissement

L’expertise scientifique et l’innovation au service de la gestion d’actifs

Dossier : Vie des entreprisesMagazine N°774 Avril 2022
Par Laurent JAFFRÈS

Vivienne Investissement place la science, l’innovation et l’IA au cœur de son approche de la gestion d’actifs. Dans cet entretien, Laurent Jaffrès, président et fondateur de Vivienne Investissement, revient sur cette approche.

 

Quelle est l’origine et quelles sont les spécificités de votre société de gestion ?

Vivienne Investissement a une histoire et une démarche atypiques dans le paysage de la gestion d’actifs aujourd’hui puisque l’innovation par la recherche scientifique a toujours été au cœur de notre philosophie. À l’origine, la société est d’ailleurs issue d’un laboratoire de recherche et développement scientifique dans le domaine de la gestion d’actifs fondé en 2005.

L’idée a toujours été de réunir une équipe de chercheurs unique en son genre, composée de docteurs et d’ingénieurs issus du monde scientifique, et formés dans les plus grandes institutions françaises et internationales. C’est là l’une de nos marques de fabrique, ce qui nous différencie. Dès le départ, nous avons donc voulu aborder la gestion d’actifs sous un angle nouveau. L’objectif ? Créer un cadre propice à l’innovation pour être toujours à la pointe des dernières avancées technologiques et scientifiques. Aujourd’hui, ce sont plus de
seize ans de recherche continue que nous mettons au service de la gestion de fonds pour nos clients.

Quels produits propose Vivienne Investissement ?

Nous disposons aujourd’hui d’une gamme cohérente de fonds flexibles diversifiés, échelonnée selon le niveau de risque pour répondre aux différents besoins des investisseurs¹.

Nos solutions d’investissement cherchent à offrir une performance la plus régulière possible au cours du temps, tout en cherchant à maîtriser le risque¹. Pour cela, nos produits mettent en place un processus d’investissement scientifique et discipliné, en utilisant notamment les technologies de l’intelligence artificielle.

Nous voyons par ailleurs une approche plus standardisée de l’investissement responsable en train d’apparaître au travers de nouvelles réglementations, à l’image de l’initiative pour la finance durable de la Commission européenne. En tant qu’investisseurs responsables, nous considérons que gérer activement les risques et s’adapter aux enjeux de demain fait partie de notre responsabilité. Nous avons donc naturellement décidé d’intégrer en 2021 des facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans la stratégie d’investissement de plusieurs de nos fonds qui relèvent désormais de l’article 8 de la directive SFDR Sustainable Finance Disclosure Regulation, c’est-à-dire qu’ils font la promotion de caractéristiques environnementales ou sociales.

Quelle place occupe l’intelligence artificielle chez Vivienne Investissement ?

Nous utilisons l’IA depuis la création de la société en 2005, donc depuis seize ans. Les activités autour de l’IA se sont organisées de manière naturelle, car nous étions une équipe de scientifiques avec une forte culture informatique. C’est un outil utile pour traiter de nombreux problèmes liés aux métiers de la gestion d’actifs : du processus de gestion au back et middle office, en passant par les aspects règlementaires et de contrôle de conformité, ainsi que commerciaux.

Nous avons développé un système informatique unique avec une IA en interne que l’on appelle Virginie et qui prend la forme d’une figure humaine sur l’écran. Virginie nous parle et nous interpelle sur divers sujets et tâches. Elle intervient en support opérationnel (lecture et classement de mails, sélection de news à partir d’une base de données alimentée en temps réel…).

L’objectif étant non seulement de réduire le risque opérationnel mais également de permettre à nos équipes de pouvoir se concentrer sur leur cœur de métier.

Et dans votre processus de gestion plus précisément ?

Les marchés financiers sont un univers complexe dont les lois sont non seulement mal connues mais aussi changeantes – dans le jargon, on dit « non stationnaires ». Nous en avons eu un nouvel exemple avec le krak boursier de début 2020.

Appréhender ces lois changeantes recouvre plusieurs savoir-faire : comprendre les mouvements des marchés, s’adapter à leur comportement courant, ou encore améliorer l’analyse et la gestion des risques extrêmes.

 

“Notre ambition est d’apporter à nos clients les dernières innovations issues de la recherche.
Nous croyons dans l’innovation, qui apporte de la robustesse et permet d’adapter sans cesse notre compréhension des risques et des biais, pour structurer nos processus de gestion.”

 

Sur tous ces aspects, l’IA est présente à tous les niveaux de notre chaîne de valeur. Elle permet notamment un pilotage réellement dynamique de l’exposition aux classes d’actifs, dans le cadre d’un contrôle du risque très strict¹. Concrètement, nos modèles apprennent en ligne la réponse la plus adaptée à l’environnement de marché courant en termes d’allocation.

En définitive, vos stratégies d’investissement sont-elles purement systématiques, c’est-à-dire mettant en œuvre des arbitrages sans intervention humaine ?

Oui, purement systématiques. L’humain est toutefois important : il s’assure que les modèles sont capables de travailler et qu’ils le font conformément à ce pour quoi ils ont été programmés. Le gérant contrôle in fine les ordres et s’assure de leur cohérence, le contrôleur des risques s’assure du respect des ratios d’investissement et contrôle les risques pris par la stratégie.

Rappelons que c’est bien sûr notre équipe de recherche et développement qui améliore et maintient en permanence la stratégie et nos outils. Dans les circonstances de la crise du premier semestre 2020, notre approche systématique a d’ailleurs représenté un atout de taille. Elle a permis une parfaite continuité de la gestion. Nos activités de risques, de recherche et de gestion de portefeuille ont été peu impactées par les mesures de confinement et se sont poursuivies sereinement.

« Placer l’innovation par la recherche au service de la gestion d’actifs » est le crédo de votre approche novatrice dans le secteur de l’asset management. Comment cela se traduit-il concrètement ?

La recherche scientifique est centrale pour nous. Les mathématiques, en particulier, sont au cœur de tout ce que nous sommes et ce que nous faisons chez Vivienne Investissement. Vivienne est née de l’ambition d’aborder la gestion d’actifs différemment, en essayant d’avoir une compréhension plus fine des lois des marchés financiers. Nous sommes convaincus que lorsque les lois sont complexes et non stationnaires, l’approche scientifique est une solution optimale pour offrir des produits de qualité. Ainsi, nous avons rassemblé une équipe de chercheurs scientifiques spécialisés dans des domaines variés allant des mathématiques au machine learning en passant par le hasard, les systèmes complexes non linéaires, la multifractalité… Depuis seize ans, nous menons une recherche continue et passionnante au service de nos clients.

Elle s’intéresse à de nombreux domaines d’expertise scientifiques tels que : le machine learning, le statistical learning, le data mining, les prédicteurs linéaires (famille ARMA…) et non linéaires (réseaux de neurones…), les matrices aléatoires, la théorie du traitement du signal (filtrage, ondelette, multifractalité…), l’optimisation convexe et heuristique, la statistique robuste, la régularisation (L1, L2, mixte…), les statistiques en grandes dimensions, le clustering…

 


En bref

Issue d’un laboratoire de recherche scientifique appliquée à la finance de marché, Vivienne Investissement, fondée en 2005, est une société de gestion de portefeuille atypique dans le paysage français de la gestion d’actifs. Basée à Lyon, cette société à taille humaine gère des fonds d’investissement selon des processus robustes et disciplinés, alimentés par les dernières avancées scientifiques et les technologies de pointe de l’IA tel que le machine learning. L’objectif est de faire parler les données dans l’optique de comprendre les faits. 


 

1 Les fonds présentent un risque de perte en capital et peuvent ne pas convenir à tout investisseur.

L’ensemble des risques sont disponibles sur www.vivienne-investissement.com.

Poster un commentaire