Éditorial – Les vœux du président pour 2007

Dossier : ÉditorialMagazine N°621 Janvier 2007
Par Daniel DEWAVRIN (58)

Chères Camarades, Chers Camarades,

Alors que je viens de prendre depuis quelques mois mes fonctions de Président de notre Association, c'est un grand plaisir pour moi de vous souhaiter une très heureuse nouvelle année 2007.

Chères Camarades, Chers Camarades,

Alors que je viens de prendre depuis quelques mois mes fonctions de Président de notre Association, c'est un grand plaisir pour moi de vous souhaiter une très heureuse nouvelle année 2007.

En 2006 l'AX a commémoré le deux centième anniversaire de la Caisse de secours, créée, comme il a été rappelé dans le précédent numéro de La Jaune et la Rouge, en 1806, sous la forme du Bureau de bienfaisance de la Caisse des élèves. Même si le nom et l'organisation de notre Association ont changé depuis, la fraternité polytechnicienne – pas seulement à l'égard de ses membres – a pris sa source il y a deux siècles. Je forme le vœu que cette fraternité se perpétue et que notre communauté, qui a beaucoup reçu, se fixe pour objectif de beaucoup rendre.

À quoi sert l'AX se demandent, paraît-il, certains de nos camarades et à quoi bon cotiser pour n'avoir en échange qu'un annuaire et une revue ? La réflexion est trop courte. La réponse est facile : c'est d'abord pour aider ceux d'entre nous qui peuvent être atteints par les difficultés de la vie et aussi ceux autour de nous – quelquefois loin de nous – qui ont besoin d'aide et d'amitié.

Mais la vocation de l'AX n'est pas que de solidarité. Elle doit participer au débat qui entoure l'insertion de l'École dans le nouveau paradigme né de la mondialisation. Beaucoup d'entre nous ont participé à son émergence et sont légitimement concernés par l'évolution de l'École. C'est ce que le groupe X-Sursaut a mis à son ordre du jour dans la revue en novembre dernier et aussi dans le présent numéro, ouvrant un débat auquel tous sont invités à participer.

La nécessaire adaptation à la mondialisation implique des refondations profondes pour les entreprises et les institutions. L'École polytechnique ne peut être immobile. Elle ne l'est pas, évidemment, et nous nous félicitons du chemin déjà accompli à la suite des réflexions initiées par Bernard Esambert, poursuivies par Pierre Faurre et concrétisées par le projet X 2000. Un nouveau contrat pluriannuel vient d'être lancé par Yannick d'Escatha et le général Xavier Michel auquel sera consacré le prochain numéro de cette revue dans un panorama de l'École polytechnique.

Nous devons, par ailleurs, participer attentivement au développement du projet ParisTech qui, tout en donnant une meilleure visibilité internationale à l'École, ne doit pas porter atteinte à son identité. Ce défi international s'accompagnera pour l'AX d'une politique de communication renforcée. La Jaune et la Rouge se prépare en effet à mettre en œuvre une nouvelle présentation, que nous souhaitons plus attrayante. En parallèle, les sites Internet de l'AX, notamment ceux qui contiennent la revue sous forme électronique et les « produits dérivés » et complémentaires que la « toile » peut apporter, seront complétés et hiérarchisés en vue d'assurer la meilleure liaison avec et entre nos Camarades.

Chères et chers Camarades, l'AX et moi-même vous souhaitons une très heureuse et féconde année 2007 dans vos activités familiales, professionnelles et associatives.

Poster un commentaire