De très remarquables régularités dans les distributions des planètes et des satellites des planètes

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°610 Décembre 2005Par : Maurice ALLAIS (31), Prix Nobel de sciences économiquesRédacteur : JR

Cet ouvrage présente de très remarquables régularités dans les distributions des planètes et des satellites des planètes.

Leur analyse se fonde essentiellement sur une formulation empirique qui ne dépend que de deux paramètres arbitraires : un coefficient A* et un nombre entier nA.

Dans l’ensemble cette formulation dénommée A* donne dans un cadre cohérent d’excellents résultats pour les systèmes du Soleil, de Jupiter, de Saturne et d’Uranus. Elle apparaît comme très significative et elle ne peut manquer de susciter une réflexion très fructueuse au regard des théories actuellement admises.

La proportionnalité trouvée des coefficients A* aux densités du Soleil, de Jupiter, de Saturne et d’Uranus est extrêmement remarquable.

Les estimations des données empiriques résultent des relations de la mécanique céleste qui se place dans un espace géométrique de référence isotrope et euclidien.

La formulation considérée peut s’interpréter comme correspondant à une localisation des planètes et des satellites des planètes aux noeuds d’ondes stationnaires dans l’espace géométrique gravitationnel de référence de la mécanique céleste.

Poster un commentaire