Cérémonie de la passation du drapeau à la promotion 99

Dossier : ExpressionsMagazine N°564 Avril 2001

La cérémonie de passation du drapeau entre la promotion rouge et la promotion jaune se déroule traditionnellement en cette période de l'année, peu avant l'arrivée du printemps qui voit le départ des anciens en stage d'option et cette année pour la première fois l'arrivée des nouveaux le 1er mai. C'est la dernière occasion de rassembler officiellement vos deux promotions.

Je remercie en votre nom l'ingénieur général GILLYBŒUF, inspecteur général des armées, d'avoir bien voulu accepter de présider cette cérémonie et de témoigner par sa présence l'intérêt que porte la Délégation générale pour l'armement à l'École polytechnique.

Je voudrais aussi dire combien nous ressentons cruellement en cet instant l'absence de notre président, Pierre FAURRE. Je sais qu'il affectionnait tout particulièrement cette cérémonie qui permet d'afficher publiquement notre confiance dans une nouvelle promotion. Il y était même très attaché, car plus que toute autre, elle symbolise la volonté de l'École de maintenir d'une promotion à l'autre ses traditions, sa pédagogie basée sur une formation pluriscientifique de haut niveau et sur une formation humaine de grande qualité, ainsi que ses valeurs fondamentales toutes entières comprises dans sa devise " Pour la patrie, les sciences et la gloire ".

La présence systématique du président Pierre Faurre à toutes ces cérémonies, malgré un emploi du temps des plus chargés, montre, s'il en était besoin, l'importance qu'il y accordait. Je voudrais dire à madame Faurre ainsi qu'à ses enfants combien nous sommes sensibles à leur présence ici à l'X. Je voudrais aussi leur redire toute l'estime, toute l'admiration et tout le respect que nous portions à notre président.

Je remercie les hautes personnalités civiles et militaires qui nous font l'honneur et l'amitié de leur présence, et tout particulièrement Monsieur MARZORATTI, sous-préfet de Palaiseau.

Je remercie tous ceux qui sont venus ici à l'X partager avec nous l'hommage rendu à notre président. Je mentionnerai en particulier le général SAUNIER, le général GUILLON, le général PARRAUD, le général MARESCAUX et le général NOVACQ, tous anciens directeurs généraux de l'École.

Je mentionnerai également monsieur AILLERET, monsieur BEFFA, monsieur BENSOUSSAN, monsieur COLAIACOVO, monsieur FRATRACCI, monsieur MAZIN, monsieur PASTEAU et monsieur PEUGEOT, tous membres du Conseil d'administration de l'X ou présidents de conseils d'administration de sociétés dans lesquels siégeait le président FAURRE.

Généralement les élus viennent nombreux à cette cérémonie. Leur absence aujourd'hui, en période électorale, est voulue pour marquer la neutralité politique des armées. Ils m'ont cependant chargé de témoigner l'estime qu'ils portaient à notre président et leur attachement à notre École. Ils m'ont aussi assuré de leur volonté de faire participer pleinement l'X aux grands projets de valorisation du plateau de Saclay.

Je salue enfin la présence d'une importante délégation d'élèves de la promotion 2000, actuellement en stage de formation humaine et militaire. Je les remercie d'être venus si nombreux et de manifester ainsi leur attachement à leur École.

*

Polytechniciens de la promotion 1999, vous avez été présentés au drapeau de l'École ici même en octobre dernier. Je vous en ai alors rappelé la signification : notre drapeau est le symbole de la nation et des idéaux à vocation universelle qui l'ont forgée. C'est aussi l'emblème de l'École qui porte la devise que j'ai rappelée tout à l'heure et que vous avez, j'en suis sûr, fait vôtre. C'est cet emblème qui va maintenant être confié à votre garde pour les douze mois à venir.

*

Ce geste revêt évidemment une valeur hautement symbolique. Il signifie que vous allez désormais assumer les responsabilités que la promotion 98 exerçait au nom de l'ensemble des élèves. Sachez les assumer dans la plus pure tradition de l'École en dépassant les intérêts particuliers, aussi légitimes soient-ils. Sachez œuvrer en permanence dans le sens de l'intérêt général. Votre état de polytechnicien vous ouvre les portes de la réussite, mais il vous confère aussi des devoirs de tolérance, de générosité et de modestie. Ces qualités vous permettront d'ailleurs dès cette année de renforcer encore votre esprit de promotion, gage de grandes satisfactions.

Polytechniciens de la promotion 1999, je vous souhaite plein succès dans votre action collective au profit de la communauté des élèves. J'espère très sincèrement que chacun d'entre vous trouvera à l'École matière à s'épanouir pleinement dans le cadre de son nouveau projet pédagogique.

*
* *

Après les remises de décoration et le défilé, le programme s'est poursuivi par l'inauguration de l'exposition " Les habits de l'École polytechnique : 1794-2000 ".

Ensuite, à l'amphithéâtre Poincaré, Musicalix a présenté un concert donné en hommage à Pierre Faurre.

Sous la direction de Patrice Holiner conduisant l'orchestre Vincent d'Indy ont été joués les Concertos n° 1 et 3 pour piano et orchestre de Beethoven, et la Valse triste de Sibelius. Au piano les solistes, particulièrement brillants, étaient Stéphane Afchain (97) et Benjamin Leclaire (98).

Pour les amateurs, la soirée s'est achevée par la finale avec orchestre du 19e concours de piano de l'École polytechnique.

Nous remercions les organisateurs et participants de ces manifestations de grande qualité.  

Poster un commentaire