Apprentis d’Auteuil : repenser l’insertion sociale et professionnelle

Dossier : ExpressionsMagazine N°756 Juin 2020
Par Nicolas TRUELLE (80)

La pandémie de la Covid-19 a produit ses premiers effets sur Apprentis d’Auteuil au tout début du mois de mars dans les clusters Oise, Haut-Rhin, Morbihan. Fermeture des établissements scolaires de la fondation, maintien en activité des lieux d’hébergement (foyers de protection de l’enfance, foyers de jeunes travailleurs), mesures barrières et télétravail. Quinze jours plus tard, la totalité des 240 établissements se trouvaient dans la même situation.

Réactions d’inventivité et innovation

Que ce soit dans les cas de maintien « en présentiel » des activités d’accueil éducatif avec hébergement ou de poursuite à distance, il a fallu beaucoup inventer. Enseignement à distance pour les écoles et les centres de formation professionnelle, vie en confinement pour les internats de protection de l’enfance, le tout dans ce contexte si particulier où la peur rôde et n’épargne ni les jeunes ni les adultes.

Il est clair que des évolutions qui nous paraissaient complexes se sont réalisées en bien peu de temps : télétravail massif, enseignement numérique par exemple. Il est clair aussi que nous ne disposons pas des instruments de mesure pour dire quel sera l’impact résiduel favorable ou non de ce bouleversement. Trop tôt aussi pour dire comment nous sortirons progressivement du confinement : il paraît évident qu’au-delà des grands principes, c’est la qualité d’adaptation aux réalités locales qui fera la différence.

Maintenir la pédagogie de la réussite pour des publics fragiles

Les publics auxquels s’adresse Apprentis d’Auteuil sont d’ordinaire déjà fragilisés. Le choc n’en est que plus rude pour eux. Ne pas lâcher la main, garder le contact et la confiance dans un univers de défiance et de peur. Donner encore envie de progresser, de se former, de ne pas décrocher. Et puis pour après-demain qui viendra vite repenser l’insertion sociale et professionnelle dans une économie dont des pans entiers seront totalement sinistrés alors que jusque-là ils étaient une porte d’entrée pour beaucoup de jeunes que nous accompagnons : hôtellerie, restauration, métiers de la vente, etc.

Gestion de crise, petits groupes de travail, écoute attentive de la voix de ceux que nous accompagnons et surtout, même dans cette situation, la pédagogie de la réussite qui ne néglige aucune petite victoire, aussi éloignée la lumière peut-elle encore paraître !

Se renseigner et soutenir

www.apprentis-auteuil.org

Poster un commentaire