Dessin des enfants réfugiés du CADA

Philia, l’art-thérapie au secours des enfants réfugiés

Dossier : ExpressionsMagazine N°732 Février 2018
Par Jean-Pierre GRUNSPAN (58)
Par Maurice BOIVIN

Entre autres activités, Philia gère deux centres d’accueil de demandeurs d’asile (CADA). Récemment devant l’afflux de familles avec des enfants qui ont beaucoup souffert, l’association s’est lancée dans des accompagnements ciblés, dans un centre avec une psychologue, dans l’autre avec de l’art-thérapie et des ateliers de marionnettes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.
Se connecter S’enregistrer