Un des centres d’accueil et d’orientation (CAO) pour réfugiés

Réfugiés : l’engagement citoyen n’est pas en crise

Dossier : ExpressionsMagazine N°729 Novembre 2017
Par Jérôme VIGNON (64)

L’accueil par la population française des migrants répartis sur le territoire nationnal dans les centres d’accueil et d’orientation (CAO), a été géneralement très favorable, surprenant les pouvoirs publics qui n’ont pas osé aller jusqu’au bout d’une logique coopérative. Reste la question non réglée des mineurs isolés et le fait que cet afflux de migrants est durable.

Connectez-vous pour lire la suite.
Se connecter S’enregistrer