Magazine N°706 Juin/Juillet 2015 - Expressions
  • Dernier magazine (728)
  • Magazine de l'article (706)

Maxime HARAZI

Responsable français de l’International Physicists’ Tournament

Daniel SUCHET (08)

Responsable français de l’International Physicists’ Tournament

Articles du Dossier

Accès libre
Pourquoi pas nous ? 0
Par Yvon BASTIDE (53)
Par Roland CHEMALI (64)
Par Florian COUPÉ (06)
Par Daniel SUCHET (08)
et Maxime HARAZI

L'École polytechnique, championne en Pologne

Onze pays participaient à la septième édition de l’International Physicists’ Tournament (IPT) qui s’est tenue début avril à Varsovie, en Pologne.
L’équipe de France, représentée par des élèves de la promotion 2013, s’est illustrée en remportant la troisième place, derrière l’Ukraine et le Danemark, vétérans du tournoi. C’est la troisième coupe que remporte l’École en trois participations.

L'équipe de l’École polytechnique à l’International Physicists’ Tournament (IPT)
L'équipe de l'X.  © ÉCOLE POLYTECHNIQUE - JÉRÉMY BARANDE

L’InternatIonal Physicists’ Tournament est une compétition rassemblant depuis 2009 des étudiants du monde entier. En licence ou en master et réunis en équipes de six, ces jeunes physiciens ont environ huit mois pour travailler sur une liste de dix-sept problèmes très ouverts, avec une forte composante expérimentale.

  • « Pourquoi un grain de sel chauffé dans une poêle se met-il à sauter ? »,
  • « Construire un dispositif de communication utilisant deux diapasons »,
  • « Quel est le rayon de courbure d’un ruban cadeau frotté avec une lame de ciseau ? »,
  • etc.

Durant cette période de préparation, les étudiants, encadrés par des professeurs, chercheurs, postdoctorants ou doctorants, doivent se documenter, concevoir et réaliser des expériences, interpréter leurs résultats : faire de la recherche, en somme.

Dix minutes pour une thèse

Lors de la compétition, les équipes se rencontrent trois par trois et s’affrontent dans des joutes oratoires (Physics Fight). Défiée sur un problème de la liste par l’équipe Opposante, l’équipe Reporter doit présenter ses résultats en dix minutes.

“ L’IPT est un véritable exercice de débat scientifique ”

L’opposant dispose ensuite de cinq minutes pour critiquer la présentation qui vient d’être faite, avant que s’engage une discussion modérée par l’équipe Médiatrice.

Au bout d’une heure, après que les jurés ont noté chacune des prestations, les rôles sont échangés.

Évoluer dans un contexte international

L’IPT est ainsi, en plus d’une introduction au monde de la recherche, un véritable exercice de débat scientifique.

“ L’École valorise la participation au tournoi en tant que Projet scientifique collectif ”

De plus, c’est une opportunité rare pour des étudiants d’évoluer dans un contexte international, de rencontrer durant une semaine d’autres jeunes physiciens passionnés issus de différents pays et de différentes formations.

Encadrés par des enseignants-chercheurs de l’École polytechnique et accompagnés par deux doctorants, les membres de l’équipe X 2013, « X-Rays », ont bénéficié de la proximité des laboratoires et de l’implication de l’École, qui valorise leur participation au tournoi en tant que Projet scientifique collectif (PSC).

Onze pays pour un trophée

Onze pays participaient à cette 7e édition de l’IPT (Chine, Danemark, France, Iran, Pologne, Russie, Singapour, Suède, Suisse, Royaume-Uni et Ukraine), qui a mobilisé à l’échelle nationale quatre établissements d’enseignement supérieur (ENS Paris, ESPCI, UPMC, X).

Nous envisageons d’accueillir l’édition 2016 en France pour ancrer notre implication dans l’IPT et encourager de nouveaux participants à rejoindre l’aventure

Exercice au tableau
Interpréter des résultats.  
© ÉCOLE POLYTECHNIQUE - JÉRÉMY BARANDE

L'équipe de l'Ecole polytechnique, la coupe en mains, pour la troisième place de l’International Physicists’ Tournament
L'équipe en Pologne, la coupe en mains

 

Ajouter un commentaire

Publication des commentaires

La publication des commentaires est modérée, principalement pour éviter des offres commerciales inadaptées.
Cela est exécuté une ou deux fois par jour.

Depuis un certain temps,les fiches des auteurs (cliquer sur la photo)comportent un lien sur leur fiche LinkedIn. Cela permet de contacter les auteurs sans que nous ayons à publier leur adresse. Dans le cas de cette utilisation veuillez bien préciser les références de l'article commenté.

Actualités