Rizière au Viêt Nam

Vivre expatrié au Viêt Nam

Dossier : ExpressionsMagazine N°678 Octobre 2012
Par Pierre De LACROIX De LAVALETTE (62)

J’ai dû m’installer à Hanoï pour y superviser plusieurs projets de construction d’aciéries dès 2007. Le budget est serré, il faut se loger dans des appartements à loyer modéré, faire son marché sur place, et se débrouiller avec les transports locaux pour se déplacer. Le Viêt Nam a beau avoir été sous influence française pendant…

La lecture des articles est réservée aux abonnés.
Se connecter S’enregistrer