Vintega

Luxe et économie circulaire : de belles synergies en perspective !

Dossier : Vie des entreprisesMagazine N°768 Octobre 2021
Par Lhoucine IDBOURKHA (2009)

Sur le marché du textile, depuis quelques années, la seconde main connaît une très belle croissance avec une progression annuelle 20 fois supérieure à celle des articles et produits neufs. Ce phénomène touche tous les secteurs, également l’univers du luxe. Conscient de cette tendance qui se renforce au fil des années, Lhoucine Idbourkha (2009) a créé Vintega avec pour objectif de donner une seconde vie aux sacs de Luxe. Dans cet entretien, il nous explique sa démarche et nous en dit plus sur ses ambitions.

 

Le marché de la seconde main porté par la volonté de promouvoir une économie circulaire dans le monde du textile est en croissance constante depuis quelques années. Qu’avez-vous pu observer ? 

En effet, il s’agit d’une tendance de fond qui ne cesse de se renforcer. Tous les segments du secteur sont concernés y compris le monde du luxe, dont un peu moins de 10 % du marché fonctionne autour du modèle de l’économie circulaire. L’occasion et la seconde main répondent aujourd’hui à une nouvelle vision de la consommation qui est de plus en plus plébiscitée par les utilisateurs finaux : réutilisation des ressources, lutte contre l’obsolescence programmée, volonté de consommer différemment et de manière plus réfléchie… Cette démarche écoresponsable qui se généralise favorise le développement d’un marché de la seconde main pour les produits textiles de manière générale.

Au-delà, il faut aussi souligner que les prix de vente des produits de seconde main ainsi que l’envie de nouveauté des consommateurs contribuent à la dynamique de ce marché de l’occasion. Pour les amateurs de produits de luxe, comme les sacs à main, la seconde main permet de faire des « bonnes affaires », de dénicher un sac de collection ou une édition limitée à prix réduit, de renouveler sa garde-robe, mais aussi de promouvoir l’économie circulaire et de lutter contre le gaspillage des matières premières.

Dans ce contexte, comment se positionne Vintega, la première plateforme dédiée aux sacs de luxe seconde main que vous avez créée en 2019 ?

J’ai lancé Vintega en capitalisant sur mon expérience dans le monde du conseil en stratégie. Durant mes six années dans le conseil, j’ai eu l’occasion d’accompagner des acteurs du luxe sur des thématiques diverses, dont le déploiement de stratégie pour se positionner sur ce segment de la seconde main pour un acteur du e-commerce…

À partir de là, j’ai pu appréhender de manière très concrète ce secteur et identifier les freins au développement de l’économie circulaire dans le luxe.  Une des ambitions de Vintega est justement de décloisonner le luxe afin de permettre son intégration dans une démarche d’économie circulaire en positionnant Vintega comme la marketplace qui facilite l’achat et la revente de sacs de luxe de seconde main.

Vintega

Dans le cadre du développement de Vintega, quels sont vos principaux enjeux ?

Vintega donne donc la possibilité aux amateurs de produits de luxe d’acheter un sac à main d’une grande maison reconnue tout en adoptant une démarche éco-responsable.

Au-delà se posent différents enjeux relatifs notamment à la difficulté de faire cohabiter la notion de luxe et de seconde main. En effet, autour des produits de luxe, il y a du côté des consommateurs et des acheteurs des exigences et des attentes fortes en termes de qualité, d’authenticité et de traçabilité. En effet, le risque de fraude et de contrefaçon représente des freins au développement de la seconde main dans le luxe.

Conscients de ces enjeux, Vintega a fait le choix de compléter l’expertise humaine par une technologie au service de la sécurisation des achats. En effet, nous misons sur des solutions technologiques de pointe pour proposer une expérience sur notre plateforme la plus proche de celle proposée dans l’univers du luxe. D’ailleurs, Vintega n’est pas une plateforme de mise en relation : nous ne mettons donc pas les acheteurs et les vendeurs en relation, nous achetons les sacs à main afin de les vendre sur Vintega. Cela nous permet non seulement de garantir les produits et articles que nous proposons mais aussi de les proposer au prix le plus adéquat.

 

« Vintega a fait le choix de compléter l’expertise humaine par une technologie au service de la sécurisation des achats. »

 

Dans cette continuité, nous nous travaillons sur plusieurs axes :

La sécurité et la traçabilité des produits pour assurer l’authenticité des sacs à main proposés à la vente sur Vintega : nous cherchons à développer une technologie d’analyse photographique pour valider la conformité des produits aux règles d’origine des marques. Dans ce cadre, nous inspectons des attributs spécifiques des sacs à main de luxe comme le code série, des critères visuels comme le cuir, les coutures… L’analyse de ces différents éléments nous permettent de garantir la fiabilité et l’authenticité d’un sac à partir de son aspect ;

Le pricing automatisé pour optimiser les prix des sacs revendus sur Vintega : le pricing de produits de seconde main est plus complexes que pour des produits neufs notamment à cause de leur valeur résiduelle. Pour relever ce défi, nous nous basons sur des algorithmes et des renseignements accumulés dans une base de données (état du sac, date d’achat, tendance actuelle…) afin d’évaluer la valeur d’un sac et de fixer rapidement un prix. 

Et pour conclure ?

Vintega est une entreprise française. Nous réalisons 75 % de notre activité sur le territoire national. Nous avons aussi une activité au Royaume-Uni, en Espagne, en Italie et en Allemagne (25 %). Notre ambition est de consolider notre présence sur le marché français et d’accélérer notre développement afin de devenir le premier acteur sur ce segment en Europe.

 


Site internet : https://www.vintega.eu/

Poster un commentaire