Une offre transparente de fourniture d’électricité renouvelable

Dossier : Vie des entreprisesMagazine N°749 Novembre 2019
Par Antoine NOGIER (91)
Par Alexis BOUANANI (95)

Au-delà de la fourniture d’électricité, l’ensemble de l’activité du groupe Sun’R est marqué par sa capacité d’innovation dans l’énergie. Le point avec Antoine Nogier (91), Président et fondateur du groupe, et Alexis Bouanani (95), Directeur Général Délégué du groupe Sun’R et Directeur de la nouvelle activité Volterres.

 

En tant que Président fondateur de Sun’R, dites-nous-en plus sur le rôle que joue l’innovation dans l’histoire du groupe.

AN : L’innovation digitale est au cœur de la stratégie du groupe et constitue une composante fondamentale de son ADN, que nous avons concrétisée à travers deux initiatives :

  • Sun’Agri : une technologie pionnière fruit de 10 ans de travaux avec des dizaines de chercheurs notamment de l’INRA, qui vise à adapter l’agriculture menacée par les changements climatiques. Le principe est celui d’une persienne photovoltaïque, située au-dessus de cultures, pilotée pour optimiser à chaque instant le bien-être des plantes, tout en générant un sous-produit – de l’électricité – compétitif et abondant. Cette technologie, appelée agrivoltaïsme dynamique, concentré de modèles numériques et d’IA, permet de produire plus de nourriture, de façon résiliente et avec moins d’eau, et de promouvoir la transition énergétique sans conflit d’usage.
  • Volterres : une offre de fourniture complète d’électricité, fruit d’un programme de recherche lancé en 2013. L’idée consiste à rapprocher consommateurs et producteurs d’électricité renouvelable à travers des circuits courts et en temps réel.

Aujourd’hui, notre équipe comporte 40 collaborateurs dont 6 polytechniciens. Nous avons lancé, depuis 2007, 160 M€ d’investissements, dont 15 % en R&D collaborative, et déposé plusieurs brevets.

Quelles sont les problématiques rencontrées sur le marché de l’énergie renouvelable ?

AB : Notre offre est dédiée aux entreprises et aux collectivités qui représentent près des 2/3 de la consommation d’électricité. Sous l’impulsion citoyenne et avec la prise de conscience de l’urgence climatique et écologique, ces acteurs recherchent une électricité plus renouvelable et locale.

Le système actuel laisse croire, à tort, qu’il est possible d’obtenir un approvisionnement 100 % renouvelable en contractant une offre dite “verte“. La “commoditisation“ et l’opacité des offres dites “vertes“ desservent la transition énergétique.

Or les alternatives actuellement envisagées, comme les contrats d’achat direct d’électricité (PPA) ou d’autoconsommation ne répondent pas aux attentes de toutes les entreprises consommatrices : les PME et les collectivités ne peuvent pas accepter une durée d’engagement trop longue. Conscients de ces enjeux, nous proposons aux entreprises et aux collectivités locales une offre de fourniture d’électricité qui s’appuie prioritairement sur des centrales de production d’électricité renouvelables de producteurs indépendants, situées à proximité.

Comment définissez-vous vos vecteurs diférenciants ?

Notre solution est bien plus performante que les garanties d’origine puisque nous sommes capables de raisonner à la maille demi-horaire (donc en temps réel) et du kWh, au lieu de la maille annuelle ou mensuelle et du MWh. Par ailleurs, l’électricité renouvelable que nous proposons est vendue sans surcoût et sur des durées d’engagement dix fois plus courtes que celles des PPA ou de l’autoconsommation. Notre flexibilité nous permet de proposer des solutions personnalisées et adaptées à chaque client.

Dites-nous-en plus sur votre outil de traçabilité.

Pour prouver l’origine de l’électricité, Volterres a développé un nouvel outil de traçabilité : Renewable Energy Digit System (REDS). Basé sur la blockchain, il permet de suivre le parcours de l’électricité du producteur vers le consommateur et d’éclairer en totale transparence les clients sur la part d’électricité renouvelable réellement consommée et sur son origine géographique précise, demi-heure par demi-heure. Le consommateur peut aussi composer son bouquet et choisir de quelles centrales proviendra prioritairement l’électricité consommée.

Et pour conclure ?

AN : La réussite de la transition énergétique et écologique passe par l’utilisation de l’IA et des TIC, ce que nous faisons à travers l’agrivoltaïsme et l’offre Volterres. Nous allons aussi accélérer le développement d’autres projets, dans le futur, dans le smart building et l’optimisation de la performance des immeubles.

Poster un commentaire