UNE NOUVELLE VASSALITÉ

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°657 Septembre 2010Par : André Bellon (63)Rédacteur : François Tard (58)

Un parcours atypique

Un parcours atypique

X63, Ponts, ENSAE, élu par trois fois député des Alpes-de-Haute-Provence, ancien directeur du Centre européen de formation des économistes statisticiens des pays en voie de développement, notre camarade André Bellon est un homme de conviction qui, engagé très jeune dans le syndicalisme, aura lutté de longue date pour mettre ses idées en pratique. Président fondateur de l’Association Technique et Société, dont le but est de faire la synthèse entre scientifiques, ingénieurs, techniciens et citoyens, il milite pour un statut des élus qui permette à un public plus divers en général et, en particulier, à un plus grand nombre de scientifiques, d’ingénieurs, de techniciens, de chefs d’entreprise de s’impliquer dans la gestion de la Cité, en apportant à la communauté les compétences propres à leurs cursus.

Un ouvrage éclairant

Les valeurs d’émancipation du peuple qui ont inspiré la Révolution de 1789 sont-elles aujourd’hui en déshérence? Dans Une nouvelle vassalité, André Bellon démonte avec une rare acuité les dérives que connaît la démocratie sous la cinquième République, particulièrement depuis une période-clé : le tournant de 1983. La recherche du pouvoir n’a plus pour but que le pouvoir lui-même.

Faisant œuvre d’historien, déjà auteur de plusieurs essais1, André Bellon apporte dans Une nouvelle vassalité un éclairage saisissant sur la vie politique de notre époque, sur les errements des différents partis politiques en général, sur les dérives constitutionnelles, et sur la coupure entre le peuple, seul détenteur légitime du pouvoir, et le monde politicien.

Mon sentiment sur l’ouvrage : à lire absolument par celles et ceux qui, même s’ils ne partagent pas forcément toutes les opinions de l’auteur, sont attachés aux valeurs démocratiques, cherchent à comprendre les enjeux actuels et veulent que les choses changent.

 

1. Dont Le Peuple inattendu, Les éditions Syllepse (2003),
Pourquoi je ne suis pas altermondialiste, Éloge de l’antimondialisation, Les éditions des Mille et une Nuits (2004).
Avec le mouvement qu’il anime, André Bellon publie également sur Internet le périodique République.

Poster un commentaire