Thérèse de Lisieux Thérèse Martin (1873-1897) - Une leçon d’amour

Thérèse de Lisieux, Thérèse Martin (1873-1897) – Une leçon d’amour

Dossier : Arts, lettres et sciencesMagazine N°763 Mars 2021Par : Erik Egnell (57)Rédacteur : Bernard Dubois (64)Editeur : Éditions Cyrano, décembre 2020

Thérèse de Lisieux Thérèse Martin (1873-1897) - Une leçon d’amourErik Egnell aime l’histoire et écrit des biographies. Il a découvert Thérèse de Lisieux une fois octogénaire et s’en est quasi épris. Le sous-titre de son livre, Une leçon d’amour, caractérise bien sûr le message universel laissé par la sœur carmélite déclarée sainte dès 1923 mais aussi, d’une certaine manière, l’effet produit sur lui. Sainte Thérèse de Lisieux, morte en 1897 au carmel de Lisieux à l’âge de 24 ans, a très vite bénéficié d’une renommée et d’un culte mondiaux.

Sa spiritualité et sa mystique ont inspiré et inspirent encore de nombreux penseurs et de nombreux théologiens, marquant ainsi profondément l’Église catholique. Les grands auteurs chrétiens du début du XXe siècle y ont tous fait référence. De nombreux livres ont été écrits mais cette biographie intéressera les croyants comme les non-croyants. Les premiers y retrouveront avec plaisir de très nombreux extraits de l’autobiographie de Thérèse rassemblée par ses sœurs au Carmel sous le titre de l’Histoire d’une âme. En effet, notre auteur y recourt abondamment dans son livre pour illustrer les défis successifs surmontés par la sainte et faire ressortir les grandes étapes de sa vie spirituelle. Ils y découvriront sans doute des écrits moins connus comme des poèmes de Thérèse et sa pièce sur Jeanne d’Arc écrite et interprétée au Carmel. Les seconds, les non-croyants, pourront s’initier à une vie exceptionnelle qui fait partie du patrimoine de la France. Le style de Thérèse est représentatif de son époque et sa lecture pourrait rebuter surtout les personnes découvrant la spiritualité et la mystique. Elles ne peuvent cependant qu’être touchées et émerveillées du développement rapide de sa renommée et de l’enthousiasme populaire qu’elle suscite.

Poster un commentaire