Un intérêt bien compris pour la lutte en faveur du climat

Dossier : Chine et environnementMagazine N°744 Avril 2019
Par Jean-Paul MARÉCHAL
Longtemps rétive à tout engagement international en matière de climat, la Chine a radicalement changé de position au cours des deux années qui ont précédé la COP 21. Ce revirement répond à des nécessités économiques, politiques et diplomatiques.
Connectez-vous pour lire la suite.
Se connecter S’enregistrer