Sport, esprit d’équipe et grandes écoles

Dossier : ExpressionsMagazine N°670 Décembre 2011
Par Serge DERONGS

L’enseignement des grandes écoles s’attache à promouvoir les apports de la pratique sportive : une culture spécifique, l’amélioration des capacités cognitives et motrices, le perfectionnement de stratégies de décision, le contrôle de certains états émotionnels et le développement de capacités relationnelles.

Les valeurs fondamentales du sport sont le progrès, la réussite et l’excellence

Elles se reconnaissent par ailleurs dans les valeurs fondamentales du sport : le progrès, la réussite, l’excellence. Ces valeurs s’enrichissent, dans la pratique, d’aptitudes comportementales qui leur sont communes, comme la confiance en soi, la volonté, le courage, la combativité.

Les départements ou directions des sports n’ont de cesse d’améliorer la qualité de leur enseignement. Ils choisissent leurs disciplines sportives en fonction de leurs capacités à enrichir les élèves. Leur pratique sportive obligatoire ou facultative, mais toujours conçue en fonction de la spécificité des élèves, évolue progressivement avec des objectifs de plus en plus ambitieux.

Judo à l'école polytechnique L’esprit d’équipe, c’est le sentiment de faire corps avec le groupe, c’est montrer de l’intérêt pour un résultat partagé. L’esprit d’équipe repose sur la conscience que les capacités de chacun doivent se fédérer avec celles des partenaires et que chacun doit donner le meilleur de ce qu’il peut offrir.

 

Une analogie avec l’entreprise

Il existe une forte analogie entre le monde de l’entreprise et celui du sport : ce sont des lieux de performance individuelle ou collective. Il faut donc inciter les élèves à la pratique de la compétition pour qu’ils s’affirment et se préparent pour leurs futures missions.

Dans le monde contemporain, le sport constitue un fait social important qui touche tous les secteurs de la société. Il a investi, tout à la fois, le monde économique, celui de la culture et du spectacle et celui de l’éducation.

Dans les rencontres sportives, les élèves établissent de nombreux contacts, communiquent dans un respect mutuel avec les autres pratiquants. Ils peuvent être à l’initiative de l’organisation de certains événements sportifs qui leur donnent l’opportunité de développer leur leadership et certaines capacités managériales. Le montage et l’animation de ces événements leur permettent de fonctionner en équipe, de vivre des moments de partage et de renforcer leur sentiment d’appartenance à leur école.

Hand-Ball à l'école polytechnique

Volley à l'école polytechnique
© Coll. École polytechnique / Philippe LAVIALLE

Rugby à l'école polytechnique

L’émergence de l’esprit d’équipe

La pratique sportive s’affirme comme un complément indispensable aux études académiques. Elle enrichit les élèves d’un vécu et de capacités qui les aideront à assumer les responsabilités qui leur seront confiées. Les grandes écoles visent l’excellence dans la formation de leurs élèves et continuent donc à délivrer un enseignement sportif de grande qualité.

Dans l’effort partagé vers l’atteinte d’un même objectif, la solidarité, la coopération et l’entraide apparaissent à tous comme des valeurs nécessaires. Lors des épreuves et des compétitions émerge un lien particulier entre les membres du groupe : l’esprit d’équipe. L’esprit d’équipe, c’est s’impliquer dans la réussite collective plutôt que dans la réussite individuelle. Cet esprit repose sur les valeurs les plus hautes comme l’abnégation ou même le don de soi pour la collectivité. L’esprit d’équipe est une nécessité pour tout groupe ou collectivité qui veut progresser et se montrer efficace.

Un prolongement des liens

Se connaître et établir des liens de confiance

Les grandes écoles promeuvent, tout au long de leur cursus, cet esprit d’équipe. Le vécu sur le campus, l’animation des bureaux des élèves, la pratique sportive permettent aux élèves de se connaître et d’établir des liens de confiance. La participation aux compétitions sportives crée un prolongement à cette vie collective. Chacun y vit des moments où le soutien, les encouragements, l’attention et la considération des partenaires renforcent la cohésion et l’esprit d’équipe. La culture spécifique des grandes écoles et de leurs groupes sportifs, au travers de rites et de traditions, amplifie la dynamique du groupe et cet esprit d’équipe sans lequel il n’y a pas de réussite collective et individuelle.

Poster un commentaire