Optima 2121 Le monde dans cent ans, si proche, si différent

Optima 2121. 
Le monde dans cent ans, si proche, si différent

Dossier : Arts, lettres et sciencesMagazine N°767 Septembre 2021Par : Thierry Schwab (66)Rédacteur : Christian Maldidier (54)Editeur : Éditions de L’ombre rouge, avril 2021

Notre camarade Thierry récidive ; son premier roman nous faisait vivre la saga franco-russe, actuelle ou presque, d’un robot-peintre. Cette fois-ci, avec Optima 2121 c’est à un saut d’un siècle qu’il nous convie.

Un astrophysicien a inventé le processus pour se déplacer dans le temps. Il expédie un jeune journaliste scientifique, Damien, pour connaître le monde de 2121. Il nous raconte son voyage.

Après avoir conservé des caractéristiques millénaires quasi -inchangées, l’humanité a muté sous l’impulsion de la science et des choix des Terriens. On a compris qu’on ne pouvait résoudre les problèmes sans une vraie approche mondiale : création d’Optima, l’état mondial. L’humanité s’est débarrassée des éléments qui amenaient les Terriens, par les différences de traitement et l’envie, à la violence, et les progrès de la médecine ont aidé la transformation : « l’égalité » est enfin atteinte, d’autant plus que les robots et l’intelligence artificielle assument, avec diligence et précision, toutes les tâches que réalisaient les humains. L’humanité, de plus, a choisi majoritairement l’immortalité !

C’est cette nouvelle culture qui redessine la planète : la vie, les moyens mis à la disposition de chacun, les rapports entre les êtres humains, la notion de travail, l’art, mais aussi les relations avec la planète. Tout a changé ! Il y a, bien sûr, des récalcitrants qui ont choisi de « vivre à l’ancienne ». Mais contrôlés. Derrière un monde lisse, il y a toujours du contrôle !

Et un futur pas évident : y aura-t-il, un jour, une bataille pour le -pouvoir entre humains et robots ?

Optima 2121 est un livre agréable à lire mais un siècle n’est-ce pas court pour un tel changement ? 

Poster un commentaire