OCP, un groupe engagé pour une gestion durable des ressources en eau

Dossier : Dossier FFEMagazine N°710 Décembre 2015

Conscient des responsabilités qui accompagnent sa position de leader mondial, le Groupe OCP vise à remplir les deux conditions d’une même ambition : satisfaire les besoins d’une agriculture durable et prospère tout en assurant la préservation de l’environnement.

C’est dans cette optique que s’inscrit la stratégie eau d’OCP. En effet, afin de concilier croissance industrielle et préservation de cette ressource, le Groupe a mis en place une démarche innovante pour la gestion intégrée de ses besoins en eau qui s’articule autour de 3 axes majeurs :

1- Optimisation de l’utilisation d’eau sur l’ensemble de la chaîne de valeur

En modernisant ses équipements et procédés industriels, le Groupe a réduit de 20 % la consommation d’eau par tonne de roche enrichie. 80 % des eaux de boues de lavage sont récupérées avec le procédé de lavage-flottation. Le Groupe a par ailleurs réduit de 30% la consommation d’eau des unités de production d’acide phosphorique en mettant en œuvre les dernières techniques de recyclage des eaux de procédés au niveau des installations industrielles.

Enfin, le transport des phosphates sous forme de pulpe permet une économie de près de 3 Millions de m3 d’eau par an grâce au Pipeline liant la mine de Khouribga à la plateforme de transformation de Jorf Lasfar. Ce processus générera une économie d’eau suite à la conservation de l’humidité naturelle de la roche (le transport en train nécessite en effet de sécher le phosphate puis de le réhumidifier à son arrivée).

2- Gestion optimale de l’utilisation des ressources en eau douce

Le Groupe a initié de nombreux projets d’optimisation des ressources hydriques naturelles, tout en s’adaptant aux besoins en eau de chacune de ses régions d’implantation.

Parmi ces projets figure l’adduction des eaux superficielles à partir des barrages situés à proximité des sites industriels d’OCP. À Khouribga par exemple, près de 130 millions d’euros ont été investis pour la réalisation des ouvrages nécessaires pour l’amener de 45 millions de mètres cubes d’eau par an, à partir du barrage le plus proche (Ait Messaoud).

3- Mobilisation des ressources en eau non conventionnelles

OCP investit dans la réutilisation des eaux usées urbaines pour développer davantage le traitement et l’enrichissement des phosphates. À terme, plus de 60 % des besoins en eau du Groupe seront satisfaits grâce au dessalement d’eau de mer et à la réutilisation des eaux usées épurées. Ces dernières années, le Groupe a construit trois stations d’épuration des eaux usées urbaines (STEP).

Les trois stations, qui utilisent le traitement biologique par boues activées, permettent d’épurer plus de 10 Mm3 /an d’eaux usées urbaines. Les eaux épurées sont ensuite réutilisées pour le lavage des phosphates et l’arrosage des espaces verts.

En parallèle, le Groupe réalise deux stations de dessalement d’eau de mer à Jorf Lasfar et à Safi. Utilisant le procédé d’osmose inverse, ces stations produiront à terme 100 Mm3/an d’eau douce dont 15 Mm3/an alimenteront le réseau d’eau potable de la ville la plus proche.

 

Nourrissez votre talent,
rejoignez un des leaders mondiaux
du marché des engrais phosphatés !

Personnel de la société OCP

Acteur majeur sur Le marché mondial des engrais phosphatés, OCP est un groupe africain engagé dans une stratégie de développement d’envergure. Basé à Casablanca, OCP opère en étroit partenariat avec près de 160 clients sur Les 5 continents à travers ses bureaux situés à Paris, Amsterdam, Sao Paulo, Buenos Aires, Abidjan, Abu Dhabi, Singapour et New Delhi.

Dans Le cadre de L’accélération de sa politique de développement, OCP recrute des cadres pour contribuer au rayonnement de sa stratégie d’excellence industrielle et oeuvrer, ensemble, à la promotion d’une agriculture mondiale durable et prospère .

Pour postuler, créez votre profil RH sur notre portail

Poster un commentaire