Granulat issu de la technique de fossilisation des déchets de Néolithe

Nicolas Cruaud (2016), raconte-nous Néolithe

Dossier : Vie de l'AssociationMagazine N°762 Février 2021
Par Nicolas CRUAUD (X16)

Nico­las Cru­aud (2016), fon­da­teur de Néolithe, revient sur la créa­tion de cette entre­prise spé­cial­isée dans la fos­sil­i­sa­tion des déchets.

Pen­dant longtemps, j’ai eu ten­dance à me dire que si l’on fai­sait quelque chose d’une cer­taine façon, c’est qu’il y avait une bonne rai­son, que des gens bien plus malins que moi avaient réfléchi au prob­lème. Mes pas­sages en pré­pa mil­i­taire et à l’X n’ont rien fait pour arranger ce for­matage naturel. C’est en réal­ité l’exact opposé du raison­nement qui mène à l’innovation. Il faut être de mau­vaise foi pour innover, se dire que tous les autres sont nuls et que c’est moi qui ai raison.

Mon père, c’est cette mau­vaise foi incar­née. Il peut venir dis­cuter avec le patron de n’importe quel grand groupe et, en l’espace de quelques min­utes, lui expli­quer qu’il fait n’importe quoi et qu’il ferait mieux de faire comme ceci ou comme cela. Cette méth­ode, bien qu’outrageusement non rigoureuse, a le mérite de pro­duire des idées « dis­rup­tives » comme on dit.

Dinosaures, fossiles et déchets non recyclables

Alors, une fois que je suis arrivé à l’X, il a voulu me défor­mater. Notre petit jeu était de chercher, pour des tech­nolo­gies bien établies, quelles seraient les alter­na­tives diamé­trale­ment opposées non retenues par l’évolution technologique.

Une fois, alors que nous par­lions d’envoyer des déchets nucléaires dans le Soleil avec un gros canon à la Jules Verne, il m’a par­lé de l’idée de Néolithe : « Et si on trans­for­mait les déchets en pierre ? Finale­ment, les cal­caires, ce sont les déchets des dinosaures fos­sil­isés, alors pourquoi on ne fos­silis­erait pas nos déchets à nous ? » Au départ, l’idée m’a sem­blé fumeuse, comme sou­vent. Mais après avoir regardé le marché des déchets, ses prix, sa régle­men­ta­tion et surtout son bilan écologique, j’étais con­va­in­cu que nous avions là une idée qui valait le coup d’être dévelop­pée. En par­ti­c­uli­er, ce qui m’a frap­pé, c’est que si nous fos­sil­i­sions tous les déchets non recy­clables (ordures ménagères, déchets de chantiers non inertes, déchets indus­triels), nous réduiri­ons de 5 % les émis­sions mon­di­ales de CO2, toutes indus­tries con­fon­dues, soit près de deux fois les émis­sions du traf­ic aérien mondial.

Plus que l’envie d’entreprendre, il y avait là une vraie rai­son de se lever le matin.

Néolithe, assemble !

Nous avons alors testé le pro­jet lors du start-up week-end de l’X, où nous avons ren­con­tré Clé­ment, jeune AgroParis­Tech, notre troisième asso­cié. Je crois que per­son­ne n’a vrai­ment com­pris ce que l’on racon­tait ce jour-là, sauf le PDG de Vin­ci Con­struc­tion Jérôme Stubler (86), qui était mem­bre du jury et qui nous a incités à con­tin­uer. J’ai recruté autour d’une bouteille Louis Jardin (2016), un cama­rade de pro­mo, et l’équipe des fon­da­teurs était complète.

Un nouvel âge de pierre

Aujourd’hui, notre mod­èle est fixé : nous dévelop­pons des fos­sil­isa­teurs, unités de traite­ment de déchets en con­tain­ers, qui peu­vent trans­former dix tonnes de déchets en gran­u­lats par jour. Ils per­me­t­tent, en plus de fos­silis­er les déchets ménagers, les déchets du BTP et les déchets indus­triels, de relo­calis­er le traite­ment des déchets. En effet, la faible quan­tité de déchets néces­saire à leur fonc­tion­nement évite les trans­ports de déchets sur de longues dis­tances. Nous ven­dons ces fos­sil­isa­teurs aux indus­triels ou aux col­lec­tiv­ités, et nous four­nissons ensuite de manière récur­rente le liant, clé de voûte du procédé, qui per­met la trans­for­ma­tion des déchets et sans lequel les gran­u­lats pro­duits ne peu­vent pas être normés.

Cap sur la production

Nous sommes désor­mais treize, finis­sons notre deux­ième lev­ée de fonds, et présen­terons notre fos­sil­isa­teur pilote dans les prochaines semaines. Les douze pre­miers fos­sil­isa­teurs seront pro­duits en 2022. Je vous tiens au courant de la suite !


Pour en savoir plus sur la fos­sil­i­sa­tion des déchets par Néolithe : https://neolithe.fr/

Nico­las Cru­aud était l’un des deux lau­réats du con­cours de pitchs organ­isé lors du col­loque AX-HEC alum­ni 2019

Poster un commentaire