Skypod Exotec

Une start-up industrielle 100 % Made-in-France dans la cour des grands !

Dossier : Vie des entreprisesMagazine N°772 Février 2022
Par Romain MOULIN
Par Stanislas NORMAND (2006)

En six ans, EXOTEC est dev­enue la pre­mière licorne indus­trielle française avec notam­ment une lev­ée de fonds de 335 mil­lions de dol­lars. Romain Moulin CEO d’EXOTEC, et Stanis­las Nor­mand (2006), Directeur des Opéra­tions, revi­en­nent sur la très forte crois­sance de cette entre­prise indus­trielle française, son posi­tion­nement et sa con­tri­bu­tion à la trans­for­ma­tion du monde de la logistique.

La digitalisation, la data, l’IoT ont contribué à l’évolution et à la transformation du monde de la logistique. Selon vous, quelles sont les principales mutations connues par le secteur ? 

Une des prin­ci­pales muta­tions du secteur reste la dig­i­tal­i­sa­tion avec notam­ment le pas­sage du papi­er aux ordi­na­teurs dans les entre­pôts. La trans­for­ma­tion dig­i­tale du secteur a per­mis de gag­n­er en effi­cac­ité et de faire face à l’explosion du e‑commerce, la mon­di­al­i­sa­tion et la très forte aug­men­ta­tion des flux. À cela s’ajoute le développe­ment de la robo­t­ique qui mar­que une sec­onde évo­lu­tion majeure. Jusque-là, les entre­pôts étaient automa­tisés avec l’utilisation de machine très lour­des qui inté­graient plus de hard­ware que de soft­ware. La robo­t­ique a per­mis d’inverser cette ten­dance en inté­grant plus d’intelligence et de logi­ciels dans les machines. 

Le dig­i­tal et la robo­t­ique ont per­mis aux acteurs du secteur de gag­n­er en réac­tiv­ité et d’adapter leur sup­ply chain pour être plus résilients et en capac­ité à répon­dre aux exi­gences d’instantanéité des con­som­ma­teurs qui veu­lent être livrés tou­jours plus vite, mais aus­si de faire face à des grands événe­ments com­mer­ci­aux, comme le Black Fri­day, car­ac­térisés par une activ­ité intense, mais épisodique. Ces évo­lu­tions ont égale­ment con­tribué à faciliter et opti­miser l’échange d’informations tout en réduisant les coûts d’accès à la data. Enfin, elles leur ont offert des per­spec­tives d’optimisation de la sup­ply chain et de leur performance. 

Dans ce cadre comment se positionne EXOTEC ? 

EXOTEC est un four­nisseur de solu­tions robo­t­iques pour les entre­pôts. Con­crète­ment, nous met­tons à dis­po­si­tion des acteurs du secteur des solu­tions d’intra-logistique basées sur la robo­t­ique pour la ges­tion des flux et des biens au sein des plate­formes logistiques. 

Nous nous con­cen­trons prin­ci­pale­ment sur trois enjeux majeurs aux­quels sont con­fron­tés les acteurs de la logis­tique : la résilience, la per­for­mance et l’adaptation aux besoins futurs. 

Sur le marché, nous sommes con­nus pour notre sys­tème SKYPOD, un sys­tème de pré­pa­ra­tion de com­mande qui s’appuie sur une flotte de robots capa­ble de nav­iguer dans les stocks afin de tri­er, grouper et assem­bler les arti­cles en vue de la pré­pa­ra­tion des com­man­des. Le sys­tème SKYPOD per­met aux opéra­teurs de tra­vailler plus vite. Ces derniers n’ont plus besoin de sil­lon­ner les allées des entre­pôts pour pré­par­er les com­man­des à livrer. 

Au-delà de sa rapid­ité et de sa per­for­mance, notre sys­tème SKYPOD est car­ac­térisé par une très forte flex­i­bil­ité. Dans un con­texte où il y a un véri­ta­ble manque de vis­i­bil­ité, l’enjeu est de pou­voir pro­pos­er à nos clients des solu­tions flex­i­bles qu’ils peu­vent mod­i­fi­er, adapter et red­i­men­sion­ner selon l’évolution de leurs besoins. 

“Le système SKYPOD, conçu par EXOTEC, est un système de préparation de commande qui s’appuie sur une flotte de robots capable de naviguer dans les stocks.”

Parce que le sys­tème SKYPOD est avant tout com­posé de briques logi­cielles, ses per­for­mances aug­mentent tout au long de son cycle de vie grâce notam­ment à la puis­sance de l’intelligence arti­fi­cielle et de ses algo­rithmes. En effet, l’intérêt de la robo­t­ique réside dans la flex­i­bil­ité : adap­ta­tion de la taille de la flotte, opti­mi­sa­tion de la per­for­mance… Elle per­met aux acteurs qui adoptent notre solu­tion de réduire le risque indus­triel et de faire un investisse­ment ini­tial qu’ils pour­ront revoir à la hausse pour accom­pa­g­n­er leur croissance. 

Le sys­tème SKYPOD est aujourd’hui util­isé par des e‑commerçants, mais égale­ment des réseaux de dis­tri­b­u­tion (ali­men­taire, non-ali­men­taire, indus­triel…). S’il con­tribue à la stratégie de mail­lage des réseaux, notre sys­tème per­met aus­si de lim­iter le risque de faille et par­ticipe à la con­struc­tion et au ren­force­ment de la résilience de la plate­forme logis­tique. En effet, quand un robot est en panne, le reste de la flotte con­tin­ue à opérer. 

Quelle est la valeur ajoutée de votre offre ? 

C’est véri­ta­ble­ment cette capac­ité à pro­pos­er un sys­tème flex­i­ble et évo­lu­tif sans risque tech­nologique ou indus­triel au ser­vice de la per­for­mance de nos clients qui fait la force et la valeur ajoutée d’EXOTEC. Nos solu­tions sont fab­riquées en France et intè­grent, en sor­tie de chaîne de pro­duc­tion, l’ensemble des aspects mécaniques et logi­ciels. Dès leur acqui­si­tion, elles peu­vent être déployées dans les entre­pôts. Nos clients appré­cient ce délai rac­cour­ci entre la val­i­da­tion de l’investissement et le déploiement opérationnel.

En out­re, nous cher­chons à stan­dard­is­er nos pro­duits et proces­sus. En effet, nous pro­posons des pro­duits et non des solu­tions, ce qui représente une garantie de fia­bil­ité sup­plé­men­taire pour nos clients et notam­ment ceux qui visent un développe­ment à l’international. Nous sommes en mesure de ven­dre, installer et déploy­er nos sys­tèmes aus­si bien en Europe, qu’en Asie ou en Amérique du Nord grâce à cette stan­dard­i­s­a­tion des proces­sus qui facilite et opti­mise l’intégration de nos systèmes. 

Skypod Exotec

Quelle place occupe la R&D et l’innovation chez EXOTEC ? 

Nous allouons 20 % de notre chiffre d’affaires à la R&D, là où la moyenne, dans notre secteur, est de 3 à 4 %. Sur ce secteur dont les besoins aug­mentent chaque année d’environ 15 %, tout reste à faire. Les per­spec­tives de développe­ment, d’optimisation de la per­for­mance et de la flex­i­bil­ité de nos sys­tèmes sont immenses ! Nous avons un pro­gramme de développe­ment très ambitieux qui s’appuie sur notre capac­ité d’innovation afin de pou­voir gér­er l’intra-logistique de nos clients de bout-en-bout. 

Pour relever l’ensemble de ces défis, quelles sont les compétences que vous recherchez ?

EXOTEC est une entre­prise tech­nologique de pointe et en con­stante évo­lu­tion avec un chiffre d’affaires qui dou­ble chaque année. Pour accom­pa­g­n­er ce très fort développe­ment, nous recher­chons des pro­fils et des tal­ents qui ont une forte appé­tence pour des sujets com­plex­es et poin­tus, comme les math­é­ma­tiques, le soft­ware, la mécanique, le génie et les sys­tèmes ; qui souhait­ent relever de nou­veaux défis et qui aiment les robots. Un ingénieur, et plus par­ti­c­ulière­ment un poly­tech­ni­cien, pour­ra trou­ver très naturelle­ment sa place chez EXOTEC et con­tribuer à son développe­ment. Nous avons vu le jour il y a 6 ans et pour­tant l’aventure EXOTEC ne fait que commencer ! 

Stanislas, pourriez-vous illustrer un parcours de carrière possible pour un polytechnicien chez EXOTEC ?

Les pos­si­bil­ités sont nom­breuses pour un ingénieur général­iste. J’ai rejoint EXOTEC il y a trois ans pour tra­vailler sur les out­ils et les proces­sus trans­vers­es à un stade de notre développe­ment où leur mise en place était un enjeu fort pour accom­pa­g­n­er la crois­sance de l’activité.

Avec notre expan­sion à l’international, j’ai ensuite pu tra­vailler sur le développe­ment de notre réseau de parte­naires, dis­trib­u­teurs et four­nisseurs en Asie, en Europe et aux États-Unis. Depuis un an, j’ai pris la direc­tion des opéra­tions en Amérique du Nord. EXOTEC encour­age l’autonomie et sa cul­ture bien­veil­lante per­met à cha­cun de trou­ver la voie qui lui con­vient le mieux. 

Poster un commentaire