Mobilisés pour l’École polytechnique

Dossier : ÉditorialMagazine N°708
Par Bruno ANGLES (84)

Je vous l’annonçais le mois dernier :le mois dernier : l’AX s’est fortement mobilisée pour peser de façon significative sur l’exercice de révision du plan stratégique de l’X lancé par le ministre de la Défense et qui doit aboutir mi-décembre. Elle le fait bien évidemment en lien étroit avec l’École et la Fondation.

Je tiens à remercier les très nombreux camarades qui ont répondu à mon appel à contributions du 23 juillet. Je remercie également tous ceux qui ne ménagent pas leur peine dans le cadre de la taskforce qui réunit de nombreux membres du Conseil de l’AX et une dizaine de grands patrons polytechniciens.

Le travail acharné conduit pendant l’été nous a permis d’être fin prêts pour les premières réunions des groupes de travail et du comité directeur qui ont eu lieu dès fin août et début septembre.

Le ministre, son cabinet et Bernard Attali ont pu constater l’ampleur de cette mobilisation et ont salué des propositions offensives, constructives et ambitieuses qui doivent permettre de construire un plan stratégique dont le gouvernement, l’X et la communauté polytechnicienne pourront être fiers mi-décembre. Ils ont constaté que cette dernière, fidèle à sa tradition et à son histoire, était avant tout guidée par l’intérêt général et non par une quelconque forme de corporatisme.

La diversité des sujets à traiter et le grand nombre de parties prenantes rendent évidemment l’exercice complexe. Nous sommes donc tout à la fois vigilants, exigeants, déterminés et confiants.

Le plan stratégique devra impérativement réaffirmer la vocation d’excellence de l’École polytechnique et lui permettre d’assumer pleinement un leadership sur le Plateau.

J’aurai bien entendu l’occasion de revenir sur l’avancement de ces travaux, aussi bien dans La Jaune et la Rouge que dans la Lettre AX.

Le dossier du présent numéro est consacré à la Formation humaine et militaire de l’X. Il est un excellent exemple de la capacité de l’École polytechnique à tirer parti de ses spécificités et de ses atouts distinctifs historiques tout en s’adaptant aux évolutions du monde.

 

Poster un commentaire