L’industrie nucléaire deux ans après Fukushima

Dossier : L’industrie nucléaire après FukushimaMagazine N°686 Juin/Juillet 2013
Par Bernard SALHA (81)

Le 11 mars 2011, un fort tremblement de terre, suivi d’un raz-de-marée, causait plus de 20 000 morts au Japon. Le pays n’avait su ni prévoir une telle catastrophe, ni se protéger. La centrale de Fukushima se révélait insuffisamment protégée, provoquant les dommages que l’on sait. Dommages humains, fort heureusement limités en nombre, même s’ils…

La lecture des articles est réservée aux abonnés.
Se connecter S’enregistrer