L’Europe après l’Europe

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°574Par : Philippe HERZOG (59), préface de Pascal LAMYRédacteur : JREditeur : Bruxelles – Éditions De Boeck Université – 2002 - Rue des Minimes 39, B-1000 Bruxelles

Le livre de Philippe Herzog offre un parcours raisonné de l’histoire de la construction européenne. Il constitue aussi une des premières contributions articulées au débat qui s’ouvre sur l’avenir de l’Europe. En 2004 en effet, l’Union européenne abordera le défi de sa réforme et, dans le même temps, ouvrira ses frontières à de nouveaux États membres.

Le moment est donc venu pour les Européens d’affirmer leur vision de l’Europe, celle de son avenir. L’Europe après l’Europe, les voies d’une métamorphose conjugue la générosité intellectuelle d’une pédagogie qui analyse sans ambages les impasses actuelles de la construction européenne, et l’affirmation d’un projet politique libre et ambitieux.

La refondation de l’Europe est l’enjeu politique majeur des années 2010. Ou bien nous réussirons à bâtir une fédération de citoyens – et pas seulement d’États Nations –, ou bien l’Union, espace de libre-échange, restera un non-sujet politique et l’Europe risque le déclin. D’inspiration progressiste et fédéraliste, ce livre est un essai original et innovant sur les futurs de l’Europe.

L’Europe des Lumières appartient au passé, mais la métamorphose n’a fait que commencer. Face à la formidable mutation qu’est la “ mondialisation ”, l’Europe ne manque-t-elle pas de sens, de cohésion, de vitalité démocratique ? Après l’euro, voici l’élargissement. Pour que ces chantiers réussissent, l’auteur dessine les éléments d’un projet de développement, d’une ambition de solidarité dans le monde plutôt que de puissance et d’une démocratie plurinationale.

Poster un commentaire